Audrey est aveugle mais a plus d'un tour dans son sac

Avis sur Seule dans la nuit

Avatar Redzing
Critique publiée par le

Un couple new-yorkais acquiert involontairement une poupée, qu'ils ignorent être bourrée d'héroïne. Et voilà que madame se fait alpaguer par des escrocs aux sinistres manipulations, qui veulent récupérer l'objet. Originalité du scénario : la femme en question est aveugle ! Un concept largement utilisé par le film, et assez rare chez un protagoniste au cinéma.

Avec ce pitch, Terence Young signe un huis-clos aux allures parfois hitchcockiennes, où le scénario enchaîne avec adresse les coups tordus et les rebondissements, et où la mise en scène demeure noire et acerbe, jouant à plusieurs reprises sur les sons (identifiés par notre héros mais pas par ses opposants) ou l'obscurité. Audrey Hepburn s'avère en forme en interprétant cette femme écorchée et vulnérable, qui a pourtant plus d'un tour dans son sac. Face à elle, Richard Crenna est charismatique en voleur presque gentleman, tandis qu'Alan Arkin semble s'amuser psychopathe théâtral. Un thriller très prenant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 37 fois
Aucun vote pour le moment

Redzing a ajouté ce film à 1 liste Seule dans la nuit

Autres actions de Redzing Seule dans la nuit