Avis sur

Seule dans la nuit par Eric31

Avatar Eric31
Critique publiée par le

Seule dans la nuit (Wait Until Dark) est un très bon thriller (huis-clos) américain réalisé par Terence Young, écrit par Robert et Jane Howard Carrington, d'après une pièce de Frederick Knott sur une superbe musique d'Henry Mancini... qui met en scéne la sublime Audrey Hepburn qui joue Susy Hendrix une jeune femme aveugle qui affronte seule dans son appartement... trois trafiquants de drogue (joué par Alan Arkin, Richard Crenna et Jack Weston) à la recherche d'une poupée bourrée d'héroïne, confiée à son mari, le photographe Sam Hendrix (joué par Efrem Zimbalist Jr.) absent car il est souvent en déplacement, par Gloria (joué par la superbe mannequin Julie Herrod) une jolie femme inconnue à l'aéroport, alors qu'il revient de Montréal... Un très bon huis-clos angoissant ou l'actrice Audrey Hepburn tient l'un de ses plus beau role ou l'excellent Alan Arkin lui vole presque la vedette dans un triple roles (voir le film pour comprendre) dont celui d'un tueur sinistre et psychopathe.. Terence Young qui signe son meilleur film... ne renie jamais l'héritage théâtral de son film (le scénario est adapté d'une pièce de Frederick Knott, ­déjà auteur de Le crime était presque parfait et de La Corde)... et en fait un usage totalement cinématographique en jouant avec la topographie du lieu unique, un appartement en entresol, fermé, presque aveugle comme le personnage principal (La scène finale, ou les rôles s’inversent à volonté : l’héroïne est aveugle, le tueur non qui est une partie de cache-cache partiellement tournée dans l’obscurité, atteint alors un paroxysme terrifiant)... Enfin bref, un très beau thriller sombre et noir très bien réalisé par le cinéaste de deux des meilleurs James Bond (Bons Baisers de Russie et Opération Tonnerre)... A voir absolument.
A noter que pour ce rôle, la sublime Audrey Hepburn a fréquenté une école pour aveugles, et a porté des lentilles durant le tournage afin de rendre son regard moins expressif... et que l'actrice divorcera peu après de son mari Mel Ferrer (producteur du film) et mettra un terme quasi définitif à sa carrière cinématographique afin d'élever ses enfants.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 394 fois
2 apprécient

Autres actions de Eric31 Seule dans la nuit