Affiche Seule sur la plage la nuit

Critiques de Seule sur la plage la nuit

Film de (2018)

L'enivrant parfum de la houle

Cette critique ne spoile pas le film Seule sur la plage la nuit. Il y a des films qu'on aime, qui nous obsèdent, avant même de les avoir vus. Grâce à ce poète mélancolique à la réalisation, cette actrice ingénue et ce titre aussi magnifique que neurasthénique, Seule sur la plage la nuit m'avait déjà conquis avant même que je pose mes yeux sur une de ses images. Avec... Lire la critique de Seule sur la plage la nuit

9 2
Avatar Venceslas F.
9
Venceslas F. ·

Quand notre Rohmer coréen à 3 grammes, prince de la boucle, sème un nouveau galet...

Hong Sang-soo est probablement le réalisateur contemporain qui me passionne le plus, car il réunit tout ce qui me rend fou de bonheur et d'émotion face à un artiste : c'est un artisan obsessionnel à la limite de la névrose, que ce soit en terme de mise en scène, mais aussi dans ses matériaux de base (l'alcool, les livres, la plage, les tables, le marivaudage... Lire la critique de Seule sur la plage la nuit

12 6
Avatar takeshi29
8
takeshi29 ·

L'amour, c'est même pas visible.

Seule sur la plage la nuit fait écho à bien des égards au cinéma de Jean-Luc Godard, et notamment, dans ses thématiques et le traitement de son personnage, à Vivre sa vie (dont la scène où Young-Hee est seule au cinéma, les yeux rouges d’émotion,... Lire la critique de Seule sur la plage la nuit

19 7
Avatar WeSTiiX
7
WeSTiiX ·

Critique de Seule sur la plage la nuit par Moizi

Premier film que j'ai l'occasion de voir de Hong Sang-soo et c'était vraiment intrigant. La première chose qui m'a marquée c'est la manière avec laquelle ses plans séquences servent à créer de l'intimité, donner de la proximité entre le spectateur et ce qu'il regarde. La caméra posée les discussions se font sans discontinuité, sans coupe, permettant de vraiment s'immerger, comme si on y... Lire la critique de Seule sur la plage la nuit

4
Avatar Moizi
8
Moizi ·

Intense mais flou

Intense mais cette fois, trop flou et incompréhensible. Ce sont les premiers mots qui me viennent à l’esprit en sortant de la séance. Intense parce que le film est parfaitement harmonisé. Le film entier est focalisé sur Kim Min-hee, ce qui est assez dérangeant, on en reparlera. A sa décharge, elle a tout de même le mérite, et l’incroyable... Lire l'avis à propos de Seule sur la plage la nuit

9
Avatar Elzelor
6
Elzelor ·

Critique de Seule sur la plage la nuit par oxyboldine

Un Hong Sang-Soo moins ludique ou malicieux sur la structure que Yourself and Yours, Un jour avec un jour sans ou bien Hill of freedom. Là, on est de plein-pied dans la déprime, jusqu'aux pulls ternes de l'héroïne et aux ciels gris hivernaux. Et jusqu'à une certaine lenteur aussi. Le film transcrit un grand vide chez le cinéaste, jusqu'à s'envoyer lui-même des critiques dans son propre... Lire l'avis à propos de Seule sur la plage la nuit

6
Avatar oxyboldine
8
oxyboldine ·

In another country...

SEULE SUR LA PLAGE (12,8) (Hong Sang-soo, COR SUD, 2017, 101min) : Mélancolique évocation des désillusions amoureuses à travers Young-Hee, jeune comédienne qui a du mal à se remettre d'une rupture. Comme à son habitude Hong Sang-soo alterne entre une réalisation agaçante agrémenté de zoom + dézoom peu judicieux avec une mise en scène pertinente en plans fixes pour décliner en 3... Lire la critique de Seule sur la plage la nuit

6
Avatar seb2046
6
seb2046 ·

Mener une vie qui me ressemble

Le cinéma de Hong Sang-soo est par bien des points proche de celui d'Eric Rohmer. Le personnage principal affirme une volonté morale qu'il va confronter avec la réalité par de longs échanges verbaux avec les autres mais aussi en se sentant immergé dans la nature et le cosmos. Ces composantes, si fortes du cinéaste français, le cinéaste coréen les exprime par une écriture très... Lire la critique de Seule sur la plage la nuit

3
Avatar Ciné-club de Caen
9
Ciné-club de Caen ·

Seul dans le noir avec l'ennui : au Banquet de l'Amour ?

HONG SANGSOO, en platonicien romantique, prépare son "Banquet", une méditation personnelle sur l'Amour. Younghee quitte son travail d'actrice, sa famille et ses amis coréens, ainsi que son amant réalisateur. Avec une amie vivant en Allemagne, elle s'extasie sur la beauté des parcs. Ce n'est pas évident à l'écran... Et dormir sur la plage est tellement poétique ! Mais... Lire l'avis à propos de Seule sur la plage la nuit

9
Avatar Lionel Bonhouvrier
5
Lionel Bonhouvrier ·

Marée basse

Erratum : Mon avis sur HSS a complètement changé depuis et ce qui m'agaçait chez lui, aujourd'hui je l'admire ... Adultère, plans séquences et Soju, voilà à quoi on peut résumer le cinéma de Hong Sang-soo. Terminant sa trilogie autour de sa muse Kim Min-hee avec "Seule sur la plage la nuit", faisant office de mea culpa sur ses histoires d'aldutères entre l'actrice et le réalisateur.... Lire la critique de Seule sur la plage la nuit

5 16
Avatar Ellossan
4
Ellossan ·