Affiche Seuls sont les indomptés

Critiques de Seuls sont les indomptés

Film de (1962)

Seuls sont les indomptés

Au début des années 1960, au Nouveau-Mexique. Cow-boy authentique, Jack Burns (Kirk Douglas) refuse de vivre avec son temps. Cet homme épris de liberté se déplace encore à cheval. Pour aider son ami Paul à s’échapper de prison, Jack provoque volontairement son arrestation. Mais Paul choisit de purger sa peine. Jack s’évade seul et tente alors de passer la frontière mexicaine à cheval. Mais le... Lire l'avis à propos de Seuls sont les indomptés

39 10
Avatar voiron
8
voiron ·

A poor lonesome cowboy...

Ah qu'il sentait bon le cinéma des années 60, puissant et mélancolique. Deux films, qui sortent pratiquement en même temps, peuvent retenir l'attention... Tout d'abord celui du géant du septième art, John Ford qui, dans L'Homme qui tua Liberty Valance, filme les dernières heures du western et l’avènement du monde moderne. Quelques semaines plus tard, sort sur les écrans Seuls... Lire l'avis à propos de Seuls sont les indomptés

31 7
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Un "western moderne" idéaliste et courageux

Ce film se présente comme un "western moderne", il y en eut quelques-uns à Hollywood dans les années 60 qui préfiguraient un peu la mode du western crépusculaire entre la fin des années 60 et début des 70, je n'aimais guère cette formule un peu hybride, mais pour celui-ci, je fais exception car pour moi, il frôle le chef-d'oeuvre. Du western, le film n'a que les apparences pour mieux... Lire l'avis à propos de Seuls sont les indomptés

14 7
Avatar Ugly
9
Ugly ·

Down by law

Seuls sont les indomptés est un film intimement lié à l'univers et aux codes du Western sans en être un véritable représentant. Une charnière à la dimension allégorique, symbolisant la fin d'un âge d'or et le début d'un nouvel ordre, à la fois dans le film et à l'échelle de l'industrie cinématographique américaine des années 60. Réalisé par un quasi-inconnu et sorti la même année que L'Homme... Lire la critique de Seuls sont les indomptés

20 9
Avatar Morrinson
8
Morrinson ·

Broke Jack Mountain.

Très belle ouverture que celle de ce film, qui joue avec tous les codes inhérents au western avant de le propulser dans la modernité : un homme et son cheval, dans un désert avant que le ciel ne soit zébré par un avion de ligne, ou l’irruption de ce duo sur une route bitumée à la circulation dense. Kirk Douglas se distingue donc en premier lieu comme une figure... Lire la critique de Seuls sont les indomptés

21 3
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

La dernière frontière

Un cowboy sorti d'on ne sait quel passé débarque en pleine civilisation pour aider un ami emprisonné à s'évader. Homme simple et droit, il se heurte à un monde mécanique, froid, qui broie les individus. Sa démarche s'avérera dérisoire et tragique. Seul le shérif semble capable d'une certaine empathie. Notre cowboy réalisera des prouesses pour tenter de rejoindre ce monde d'où il vient... Lire la critique de Seuls sont les indomptés

14 4
Avatar -Marc-
9
-Marc- ·

Son of a gun

En un mot : Brillant. Ce seul mot se suffit à lui seul pour décrire ce film. Brillant. David Miller nous propose la confrontation de deux époques, présentées avec une extrême simplicité dès les deux premiers plans: John W. Burns, entretient le mythe du grand ouest américain, allongé sur un rocher près de son cheval scellé, autrement dit le passé, face aux avions et... Lire l'avis à propos de Seuls sont les indomptés

6 1
Avatar Jean  Louis
10
Jean Louis ·

Pour la liberté

Ha ce Kirk Douglas : Quelle gueule d'américain ! Et surtout quel charisme. Je m'aperçois que je ne connais pas vraiment sa carrière ; ce film m'a donné envie de m'y plonger. Le scénario est bien écrit. Ce qui étonne, c'est à quel point le message prend de la place sans jamais bousculer les codes de la narration. Ainsi, non seulement l'auteur nous délivre une sorte de fable tragique sur la... Lire la critique de Seuls sont les indomptés

9
Avatar Fatpooper
8
Fatpooper ·

Le cowboy qui était né trop tard

Deux ans avant la sortie de "Pour une poignée de dollars", ce film à la traduction trop littérale annonce symboliquement la mort du western traditionnel tel qu'on le connaissait jusque-là. Ici, les ennemis ne sont pas les Indiens, les animaux sauvages et les brigands armés, mais plutôt l'urbanisation, la loi et la norme sociale... Solitaire et épris de liberté, John W. Burns est un nostalgique... Lire l'avis à propos de Seuls sont les indomptés

8 3
Avatar chtimixeur
8
chtimixeur ·

Know what a loner is? He's a born cripple. He's a cripple because the only person he can live with i

Seuls sont les indomptés, ou l'histoire de Jack, un cow-boy des temps modernes, qui a opté pour la solitude de la liberté afin d'échapper aux diverses restrictions et autres frontières de la vie contemporaine convenable. Tout l'intérêt du film reposera sur sa confrontation avec les limites de ce choix. L'exécution est de très bonne facture. De grands acteurs qui répondent présents, des... Lire l'avis à propos de Seuls sont les indomptés

14 7
Avatar Kalian
7
Kalian ·