Frank Henenlotter est un cinéaste certes peu prolifique mais qui a encore beaucoup de ressources !

Avis sur Sex Addict

Avatar RENGER
Critique publiée par le

Frank Henenlotter avait pris l'habitude de nous surprendre en matière de Séries Z (des petites productions fauchées mais drôles) comme cela avait pu être le cas avec Elmer le remue-méninges (1988), Frankenhooker (1990) ou encore la saga des Frères de sang 1, 2 & 3 (1982/1990/1992), mais son dernier film fut une telle déception qu'il avait mit sa carrière de réalisateur de côté. C'est donc après 15 ans d'absence derrière la caméra qu'il fait son grand retour avec une oeuvre encore plus délurée et borderline que ses précédentes, un joli doigt d'honneur au puritanisme américain. Sex Addict (2008) nous raconte la quête désespérée de l'amour que vivent deux jeunes possédant chacun un sexe difforme : d'un côté, une jeune femme possédant 7 clitoris (et qui est une nymphomane en puissance) et d'un autre, un jeune homme au sexe surdimensionné. Frank Henenlotter nous étonne, étant un habitué des films fantastique, on ne s'attendait pas à le retrouver avec une oeuvre centrée sur le sexe, certes jamais (très) vulgaire, toujours bon enfant, drôle et salace (le réalisateur en profite aussi pour se moquer allègrement de la religion). Totalement inattendu, trash, gore et graveleux, à bientôt 60 ans, Frank Henenlotter est un cinéaste certes peu prolifique mais qui a encore beaucoup de ressources !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 597 fois
1 apprécie

Autres actions de RENGER Sex Addict