👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Pourtant, l'addiction au sexe, je trouve que c'est un sujet vraiment intéressant, comme l'avait démontré Steve McQueen avec l'impressionnant (et profondément déprimant) « Shame ». Malheureusement, dans les moins beaucoup moins expertes de Mora Stephens, le constat n'est pas exactement le même. Déjà, la réalisation n'est clairement pas à la hauteur : sa diffusion sur NRJ12 était un signe qui ne trompe pas et dans le rendu visuel comme l'utilisation de la musique, les plans pesant parfois huit tonnes afin de bien nous faire comprendre ce qu'on cherche à exprimer, et ce tout en donnant l'impression de vouloir être subtil : tout un programme.

Dans l'absolu, l'histoire pourrait se tenir à peu près : la chute d'un homme brillant en prises avec ses démons est un grand classique du Film noir. Mais les actions du héros sont parfois tellement peu crédibles (surtout lorsque vous êtes marié à Lena Headey...) qu'on a beaucoup de mal à s'intéresser à lui et son potentiel destin politique, se demandant comment quelqu'un d'aussi intelligent peut commettre de telles erreurs. Alors j'ai bien compris que ce sont justement les questions soulevées : la perte de contrôle, l'aspect irrationnel du truc, d'accord. Encore fallait-il vraiment travailler sur le scénario tant celui-ci manque d'habileté, sombrant même parfois dans le racolage facile.

Dommage, donc, car Stephens avait réussi à réunir un joli casting où Patrick Wilson se montre souvent à son avantage, quelques seconds rôles, notamment Richard Dreyfuss, faisant bonne impression (à noter, d'ailleurs, que l'aspect politique est sans doute plus réussi que le côté « sexuel » : pas forcément bon signe), le dénouement, aussi lourdaud soit-il, évitant au moins de se vautrer dans la bonne morale comme on pouvait le craindre. Bref, un potentiel très mal exploité pour un film de seconde zone, faute de talent à de trop nombreux postes-clés.

Caine78
4
Écrit par

il y a 9 mois

1 j'aime

Sex Addiction
Fatpooper
7

SexAddixXxion

Je craignais un thriller politique à la sauce DSK (si je puis dire!), du coup je n'étais pas trop pressé de le voir, MAIS, en même temps, y a Patrick Wilson dedans... et ce petit filou, je l'aime...

Lire la critique

il y a 6 ans

1 j'aime

Sex Addiction
Caine78
4

Braguette coincée

Pourtant, l'addiction au sexe, je trouve que c'est un sujet vraiment intéressant, comme l'avait démontré Steve McQueen avec l'impressionnant (et profondément déprimant) « Shame »...

Lire la critique

il y a 9 mois

1 j'aime

Sex Addiction
Peter_Spoutn_x
5

OCNI

Objet Cinématographique Non Identifié. Un véritable et authentique navet à la morale américaine dégoulinante de pudibonderie à chaque ligne de l'indigent scénario mais filmé magistralement et...

Lire la critique

il y a 2 ans

Mourir peut attendre
Caine78
4

Attente meurtri(ère)

Cinq ans d'attente, avant que la crise sanitaire prolonge d'une nouvelle année et demie la sortie de ce 25ème opus, accentuant une attente déjà immense due, bien sûr, à la dernière de Daniel Craig...

Lire la critique

il y a 6 mois

25 j'aime

30

Downton Abbey
Caine78
5

Fin de série

Projet longtemps évoqué avant d'être enfin finalisé, je pensais (un peu naïvement) qu'offrir une fin sous forme de long-métrage à « Downton Abbey » était une bonne idée, n'ayant pas été spécialement...

Lire la critique

il y a 2 ans

19 j'aime

2

Dune
Caine78
7
Dune

La Grande Aventure Leto

Cela restera une vraie question pour moi : ai-je eu raison de revoir la version de David Lynch seulement quelques jours avant celle de Denis Villeneuve ? Ce qui me semblait être une bonne idée sur le...

Lire la critique

il y a 7 mois

18 j'aime

12