L'ombre de l'ennui.

Avis sur Shadows

Avatar Poulpie
Critique publiée par le

S'ancrant dans la nouvelle vague Americaine à l'aube des années 60, ce film porte à mon sens tout les clichés de ces films qui se veulent intellectuels et novateurs alors qu'ils ne sont qu'un conglomérat maladroit et bordelique d'idées balancées pèle mèle sans subtilité.
Même si l'innovation dans le cinéma est une bonne chose, même si il convient de tenter de sortir des sentiers battus pour proposer des oeuvres qui innovent et transcendent cet art, il ne faut pas mélanger audace et faignantise.

Avec ce film, le cinéaste dit à ses acteurs "Allez y , faites mumuse les gars" et filme ce qu'il peut. Il n'y a ainsi quasiement aucun fil rouge, aucune évolution scénaristique, on observe un simulacre de vies creuses et remplies des clichés "bobo" du genre "Je t'aime mais en fait après j'ai le regard dans le vague , je veut embrasser qui je veut mais ensuite faire ma vierge effarouchée" . "Regarde ces statues, c'est de l'art" "Bof osef" "Mais tu comprend pas putain grrr", bref, que des clichés creux balancés telles des paroles d'ados sur son skyblog).
Aucun personnage n'est attachant, aucun enjeu ne nous captive, jean-michel bande son sort deux trois notes à l'occasion sans aucune raison, bref, on contemple pendant 1h30 un ensemble mortifère et décousu de scènes sans aucun interet.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 290 fois
3 apprécient

Autres actions de Poulpie Shadows