Avis sur

Shame par Film Exposure

Avatar Film Exposure
Critique publiée par le

Fasciné par la beauté de la mise en scène, j'ai de la peine à émettre un jugement à chaud, au sortir de la salle. J'admire la manière dont il arrive à faire ressentir la honte par la longueur de ses plans séquence. McQueen a parfaitement compris que la honte, quand elle nous saisi, nous embarrasse au point de vouloir couper court, changer de sujet voire même de partir. Quelle meilleure manière alors de nous faire ressentir la honte du personnage que par des plans séquences qui s'étirent à l'infini ?

J'ai plus de réserve par contre quant au parti prix d'absolument vouloir tout montrer. Pas que je sois prude (ce n'est pas tant la crudité de certaines images qui me dérange) mais plutôt parce qu'à chaque fois, je comprends où il veut en venir avant que les images arrivent. Et comme toujours, je préfère une émotion ressentie, devinée, qu'appuyée par l'image.

Film à mûrir donc...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 257 fois
Aucun vote pour le moment

Film Exposure a ajouté ce film à 1 liste Shame

  • Films
    Illustration Films (re)vus en 2012

    Films (re)vus en 2012

    Avec : Martha Marcy May Marlene, Chronicle, The Dark Knight Rises, La piel que habito,

Autres actions de Film Exposure Shame