Avis sur

Shame par tizboe

Avatar tizboe
Critique publiée par le

Donc non, il ne s'agit pas du Steeve McQueen de la Grande Evasion.
Là il s'agirait plutôt du Grand Masturbateur.
Univers urbain aseptisé, pornographie banaliée, golden boy lisse, gendre idéal, n'était-ce cette tendance à assouvir manu militari des pulsions adolescentes. Pas franchement le genre de film dont on ressort le sourire au lèvres. La photo est belle, mais le ton est dur, et si les acteurs sont fantastiques (jamais je n'aurais imaginé à quel point on avait gonflé le potentiel érotique de Carey Mulligan dans "Drive"), l'atmosphère est délétère.
La ville crée-t-elle des zombies dénués de toute humanité, ou est-ce l'époque qui veut ça ?
Saluon enfin la prestation de Michel Fassbender, qui de branleur compulsif dans "Shame", fessera Keira Knightley dans " A dangerous method" !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 266 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de tizboe Shame