Requins ! (chapitre 3) : Sardines en relief

Avis sur Shark 3D

Avatar MonsieurNuss
Critique publiée par le

Oh merde... ça aurait tellement pu être LE film de requins des années 2000, mais ça ne l'est pas, vraiment pas.
Pourtant le postulat de base était des plus alléchants : un groupe d'étudiants se fait attaquer par différentes espèces de requins dans un lac salé. Frissons, hémoglobine et gros nibards garantie donc ! Ah ben ouais, à ce niveau là ça fait le taffe, mais il y a le reste, le fond de la poubelle, là où ça sent bien mauvais.
Déjà, quand les personnages sont vides, on sait pertinemment que ce sera problèmatique pour la suite du film. Et pour cause, on ne s'y attache pas et donc on ne ressent rien lorsqu'ils meurent, et dans un film qui nous montre principalement des morts bien sales, ça craint. Et puisqu'on s'en fout des personnages, mettons des clichés comme le type pas du tout sûr de lui qui devient le héros à la fin du film, la blonde qui doit se faire sauver et le méchant inattendu qui prend sa revanche (hé ouais, le méchant c'est pas un requin, urghhhh...). Mais le plus fort, c'est quand même le noir au bras coupé qui va dans l'eau peu profonde pour affronter un requin marteau avec... une lance massaï. Plus raciste tu meurs. Manquerait plus qu'il s'appelle Eddy Malou et qu'il pousse un cri de guerre africain et on obtiendrait Tintin au Congo 2.0, ou plutôt Tintin aux pays des cons et des requins de merde ! Ah ben oui, si les personnages sont à chié, pourquoi pas les requins ? Certes, le fait que 5 espèces de requins soient présentes dans le film est un parti pris très audacieux (on découvre de nouvelles espèces comme le requin emporte-pièce, étonnant). Par ailleurs, j'ai été ravi de voir que de nombreux animatroniques ont été utilisés, et ils étaient de bonne qualité contrairement aux effets spéciaux qui sont médiocres à souhait. Comment les prendre au sérieux s'ils sont mal fait ? Réponse : on ne peut pas, c'est juste des pantins en numérique dégueulasses.
Mais le plus gros problème du film reste son ton. Avec Piranah 3D par exemple, on pouvait très bien voir qu'il ne se prenait pas toujours au sérieux, et c'était fait exprès. Mais là avec Shark 3D, c'est franchement difficile de savoir si le film se prend au sérieux ou non. Du coup quand le générique de fin arrive, on ne sait toujours pas ce qu'on vient de regarder : une parodie de film de requins ou un film d'horreur raté (personnellement j'opte plutôt pour la deuxième option).
Shark 3D, c'est définitivement une occasion ratée de faire un bon film d'horreur. Il est absolument sans intérêt. Peut-être que le visionner en 3D change un peu la donne, mais comme je l'ai vu en streaming, ben la 3D je l'envoie bien se faire foutre et le film aussi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 250 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de MonsieurNuss Shark 3D