La guerre est déclarée!

Avis sur Shark 3D

Avatar m_gael
Critique publiée par le

« Que faire lorsqu'on a un surplus de pack de bière ? » Réponse : « Shark 3D ». Il ne sert à rien de regretter la médiocrité de la mise en scène, ni de pester sur l'absence totale d'implication des acteurs dans leurs personnages. Le film existe pour ce qu'il est : Une idée de producteur. On peut perdre son temps à souligner la vulgarité du film ou bien profiter de l'occasion pour s'amuser. Se révèle donc un auteur David R. Ellis qui avec Shark 3D confirme, après Snakes on The Plane, son attachement à la nature (les belles plantes) et au règne animal (les serpents, les requins). Le cinéaste que l'on a connu plus inspiré en tant que réalisateur seconde équipe sur Master & Commander (Peter Weir) se tourne vers un style bling-bling un peu perturbant. Mais comment ne pas voir dans cette pornographie visuelle un détournement situationniste, une vision acide de l'état actuel de la société américaine : Là ou il y a requin, il y a capitalisme. Warren Buffet disait : « Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner ». Ici les rednecks sont punis d'avoir tenté de se venger de la cruauté forcément naïve des fils de riches. Le film aurait pu s'inscrire dans l'heritage subversif de la série b, mais Ellis semble au final se désintéresser de cette tradition. Lorsque la lumière revient, le spectateur se demande : « il reste des bières ? » et a tout oublié du film. Bref, Shark 3D est un film vide, qui permet au spectateur de lui faire dire tout et n'importe quoi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 203 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de m_gael Shark 3D