👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Shéhérazade, amour, prostitution et accent marseillais

Toujours très risqué de tourner un film sur la banlieue, beaucoup ont essayé et ont échoué.
Ici, on part dans les quartiers chauds de Marseille où règnent drogue, alcool, vandalisme et prostitution.
On suit Zach à sa sortie de prison qui va rencontrer Shéhérazade dans la rue. Ce sont de jeunes gens avec un vrai langage de banlieue ET un magnifique accent marseillais (bordel), qui, on se doute bien, ont déjà été victime de la vie malgré leur jeune âge.
Le cercle vicieux de l'argent est enclenché jusqu'à l'événement de trop pour notre Juliette de quartier.
Roméo, quant à lui, se sacrifie pour elle à sa manière, et là est toute la subtilité pour ces jeunes ne connaissant pas vraiment l'amour.
On est face à la réalité et non pas aux clichés, Zachary agit avec pulsion(cet amour qu'il n'arrive pas à gérer), ce qui laisse une très bonne dynamique au film. Les personnages sont attachants, on ne s'attarde absolument pas sur les dealers et autre proxénètes, mais bel et bien sur cet amour naissant et tellement compliqué. Les scènes intimes dans cette chambre étroite et sombre donne une toute autre ambiance, elles permettent de balancer entre la violence de la rue et la douceur de l'amour.

+1 pour le cinéma français.

Émilie_Gauzy
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films de 2018

il y a 3 ans

1 j'aime

Shéhérazade
AnneSchneider
9

Des nuits au jour...

On ne connaît pas encore bien Jean-Bernard Marlin, puisque « Shéhérazade » est son premier long-métrage. Mais d’emblée, son sens du décalage surprend et accroche : en ouverture, des images d’archives...

Lire la critique

il y a 3 ans

52 j'aime

13

Shéhérazade
Moizi
8

Le conte de la belle et du petit con

Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre en regardant Shéhérazade, je ne connaissais ni le sujet, ni le réalisateur (dont c'est le premier long métrage). Et franchement, c'était vraiment pas mal du...

Lire la critique

il y a 2 ans

25 j'aime

Shéhérazade
Théloma
8

La Belle et le petit Prince

Roméo et Juliette à Vérone, Tony et Maria dans le New-York de West Side Story, Aladdin et Yasmine à Bagdad. Les histoires d'amour contrariées au cinéma ont souvent pour cadre des villes où forces...

Lire la critique

il y a 3 ans

20 j'aime

20

The Legend of Zelda: The Wind Waker
Émilie_Gauzy
9

Zelda No Densetsu : Il est pas beau mon cell shading ?

Zelda, Zelda, Zelda... Saga qui me tient le plus à coeur. Une vingtaine d'année qu'elle partage ma vie, quelle perfection. MAIS ALORS celui-ci, cet opus cell shading en monde ouvert ne se démarque...

Lire la critique

il y a 3 ans

2 j'aime

Yoshi's Crafted World
Émilie_Gauzy
9

J'ai troqué ma laine pour du carton

Nouvel opus pour une des licences phare de Nintendo, grosse sortie de ce début d'année sur Switch mais pas assez mise en avant. La licence a toujours été moins casual que autre Mario et Pokémon, mais...

Lire la critique

il y a 3 ans

1 j'aime

Shéhérazade
Émilie_Gauzy
8

Shéhérazade, amour, prostitution et accent marseillais

Toujours très risqué de tourner un film sur la banlieue, beaucoup ont essayé et ont échoué. Ici, on part dans les quartiers chauds de Marseille où règnent drogue, alcool, vandalisme et...

Lire la critique

il y a 3 ans

1 j'aime