Affiche Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

Critiques de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

Film de (2011)

Bigger, louder, slower

Sherlock Holmes est dans une phase décisive de son enquête sur le professeur Moriarty, le "Napoléon du crime" tel qu'il le surnomme, sa némésis criminelle qui n'envisage rien de moins que l'éclatement de la première guerre mondiale à son propre profit, à coups d'assassinats et d'attentats pseudo-anarchistes à travers l'Europe. Watson est réticent à le suivre vu qu'il s'apprête à se marier,... Lire l'avis à propos de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

49 7
Avatar Jackal
6
Jackal ·

Super Sherlock, le retour.

Illustrer la lutte intellectuelle entre deux génies dans le cadre d'un blockbuster se devant d'être accessible à tous. Énoncé ainsi l'exercice est casse gueule au possible. Alors plutôt que d'essayer de mettre en scène des réflexions d'esprits supérieurs via des énigmes que tout lecteur des aventures du Mickey Détective aurait pu résoudre en deux coups de cuiller à pot, Guy Ritchie et sa clique... Lire l'avis à propos de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

32 12
Avatar Hypérion
5
Hypérion ·

Ritchie ou la belle vie

Encore un qui échappe in extremis au vote sanction, et à l'infamant 5 suivi de sa traîne funeste "Il n'aime pas". La sympathie pour le premier opus dont beaucoup d'éléments sont encore présents ici, le duo toujours bienvenu de Robert et Jude sauve ce nouveau Sherlock sur le fil, il n'empêche que l'impression persistante est au mieux mitigée, voire objectivement assez mauvaise. Je rejoins très... Lire l'avis à propos de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

15
Avatar SeigneurAo
6
SeigneurAo ·

Comics de répétition

Le premier épisode, malgré les abominables saloperies de mise en scène de Guy Ritchie se laissait presque regarder grâce au charme du couple principal, au frais minois d’Irene Adler, à un Mark Strong imposant et au plaisir toujours renouvelé de retrouver, même un peu, l'atmosphère des aventures du plus célèbre détective de l’histoire. Cette fois ci, le couple ne pétille plus, leurs dialogues... Lire l'avis à propos de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

51 18
Avatar Torpenn
3
Torpenn ·

Ascension

Entamer le Jeu d'ombres, c'est repenser à toutes ces suites aseptisées, pompeuses et quasi-accessoires vis-à-vis de leur franchise respective qu'elles prennent en "otage". On reprend les mêmes acteurs, on ajoute une gitane pour faire de la figuration, on reprend la même manière d'illustrer les combats, les quiproquos, ainsi que le même style de narration mais en plus nébuleux, plus nuancé, pour... Lire l'avis à propos de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

14
Avatar Eren
7
Eren ·

Corriger les erreurs du passé pour mieux anihiler ses qualités.

Le premier "Sherlock Holmes" avait surpris son monde, notamment par sa coolitude absolu (merci Downey, Jr et Jude Law) et par son étonnant respect de l'oeuvre de Conan Doyle, offrant une vision enfin dépoussiérée et rendant toute sa folie au célèbre détective. Au point de faire (presque) oublier de gros vilains défauts, comme un script bordélique et un manque flagrant d'ampleur. Tares que vient... Lire la critique de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

10
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·

Critique de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres par tigerblood

Autant le premier était une vraie bonne surprise avec son univers victorien aux portes de la sciences fiction Jule Vernienne, autant celui ci est indigeste. Je ne supporte plus les tics de réalisation de Guy Ritchie. Une mise en scène ne peut pas se résumer à des slow motion, des plans ultra court, des décompositions de mécanisme et un déploiement des effets visuels inclus dans la palette pour... Lire l'avis à propos de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

11 1
Avatar tigerblood
3
tigerblood ·

Critique de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres par SanFelice

Un lieu commun prétend que les épisodes 2 sont systématiquement moins bons que les épisodes 1. Et ainsi de suite au fil des numéros. Bien entendu, nous connaissons tous de nombreuses exceptions à cette prétendue règle. En voici un nouvel exemple. Ce deuxième épisode de la trahison de Conan Doyle par Guy Ritchie est moins laid que le précédent, l'action est plus mystérieuse et l'arrivée (enfin)... Lire la critique de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

10 1
Avatar SanFelice
6
SanFelice ·

Robert....What else ?

J'avais déjà beaucoup aimé le premier, pour les raisons que vous n'avez qu'à lire dans ma critique. Ce second opus m'a également régalé. Déjà parce qu'on y retrouve Robert Downey Jr et Jude Law dans ce duo impeccable aux allusions homosexuelles croustillantes. Mais également parce que le film est rythmé, esthétiquement léché et diablement entraînant. Je n'ai jamais été une admiratrice des... Lire l'avis à propos de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

11 10
Avatar Before-Sunrise
7
Before-Sunrise ·

Un peu plus qu'un simple Blockbuster...

A n'en pas douter Guy Ritchie s'éloigne largement de l'illustre figure crée par Conan Doyle. Le film pourrait d'ailleurs porter comme titre un autre nom que celui de Sherlock Holmes, certes quelques références sont présentes mais Guy Ritchie arrive à crée un personnage à la fois doué sur l'intellect et qui sait plutôt se débrouiller dans les multiples combats qu'il mène. Dès la première scène le... Lire la critique de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

10
Avatar VictorM1
8
VictorM1 ·