Affiche Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

Critiques de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

Film de (2011)

Critique de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres par aria

Je serais bien incapable de vous dire de quoi parle concrètement ce film, n'ayant pas bien compris l'histoire traitée ici. Alors pas de panique : il y a une explication toute trouvée : je n'ai pas vu le 1! et au début du 2 je me focalisais plus sur le nom des personnages que sur les clés qu'ils étaient en train de donner pour la suite ..... ( mais je dois vous le dire malgré ma bonne volonté,... Lire l'avis à propos de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

3 4
Avatar aria
7
aria ·

Remettons les pendules Adler

Le premier opus m'avait plutôt plu dans sa fidélité aux personnages de Conan Doyle, j'avais 14 ans, et j'avais réellement été transporté dans cette enquête londonienne. Ici, plus d'enquête, on assiste à un buddy movie raté dans l'Europe du XIXème siècle pour notre plus grand malheur. Mis à part le fait que ce film est mauvais, il subit inévitablement la comparaison avec la série de la BBC, et... Lire la critique de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

11 1
Avatar Flagblues
4
Flagblues ·

Critique de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres par TheScreenAddict

Tout aussi bourrin et décérébré que son prédécesseur, déjà signé par un Guy Ritchie en roue libre, Sherlock Holmes 2 : Jeu d'ombres vient s'ériger comme le nouveau modèle de la disette créative hollywoodienne actuelle, un navet de luxe bruyant, grossier et tapageur, sous de (faux) airs de divertissement fun et décomplexé. La recette de cette sinistre catastrophe est simple, elle correspond ni... Lire la critique de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

54 24
Avatar TheScreenAddict
2
TheScreenAddict ·

Sherlock au pays des mitrailleuses

Mais pourquoi appeler ce film Sherlock Holmes? On pouvait déjà se poser la question lors de l'opus précédent mais là, il s'agit du film du "Plus". Plus d'explosion, plus de cascade, plus de baston, Sherlock est encore plus fou qu'avant et cette fois-ci, il a son frère pour en rajouter! Les scènes de combats sont plutôt impressionnantes (on notera particulièrement la scène de fuite dans la... Lire la critique de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

6 18
Avatar Estar
6
Estar ·

Encore mieux que le premier!

Autant j'avais trouvé le premier opus un peu fouillis (mais quand même très bon), autant le deuxième épisode est excellent. Bien réalisé, avec des scènes époustouflantes (la fuite dans la forêt, sous les obus allemands, la scène du train, la scène finale...) et un scénario riche, astucieux et très bien conçu, millimétré et plein de très bonnes surprises, ce film est porté par des acteurs au top... Lire l'avis à propos de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

19 5
Avatar caiuspupus
9
caiuspupus ·

Critique de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres par Tonton_Paso

Plus réussi que le précédent – pas dur –, ce deuxième Sherlock Holmes de Guy Ritchie est aussi plus nébuleux, diluant ses enjeux dans une énorme tambouille où prédominent, comme toujours, des effets de caméra un peu foireux. Et le cabotinage un peu usé de Downey Junior, un peu en roue libre, un peu toujours sur la même partition, un peu toujours dans son propre rôle. Incarnation très personnelle... Lire l'avis à propos de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

8
Avatar Tonton_Paso
4
Tonton_Paso ·

Chère loque Heaulmes

Peut-être suis-je blasé, ou peut-être que ce Sherlock 1.5 qui ne se contente que de reprendre la recette du premier en ne la changeant pas pour remplir le contrat du blockbuster avec fainéantise, gaudriole et explosions est un peu chiant. Déjà qu'on fait de Sherlock une sorte de Tony Stark du XIXe siècle, si en plus on le fait avec tiédeur... Ce n'est pas mauvais, non, c'est juste classique,... Lire la critique de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

5 5
Avatar Stavroguiness
6
Stavroguiness ·

Une suite, ni plus, ni moins

On ne change pas un équipe qui gagne et pour cette suite, quasiment la totalité de l'équipe est conservée avec en fer de lance le trio Guy Ritchie/Robert Downey Jr./Jude Law. Out Blackwood et bienvenue au plus grand ennemi de Sherlock Holmes, le professeur James Moriarty. Le film prend place peu de temps après le premier et commence de belle manière. On comprend alors que rien ne sera... Lire la critique de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

6
Avatar Marvelll
7
Marvelll ·

"Mais qui a réalisé cette horreur ? Ah... ça m'étonne moins du coup..."

L'aspiration à la coolitude de Guy Ritchie, par manque de talent et abondance de moyens à gaspiller, le conduit souvent à tourner des films aussi prétentieux que nuls. Ici, la mise en scène laide et putassière se contente d'enchaîner des ralentis très confus pour le moindre grattage de fesse. Le climat hystérique n'aide pas à saisir une intrigue déjà brouillonne, fourmillant d'invraisemblances.... Lire la critique de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

8 7
Avatar parasaurolophus
2
parasaurolophus ·

Critique de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres par cloneweb

J'avais bien aimé le premier, sorte de relecture blockbusterienne de Conan Doyle. Pour ce 2e volet, Guy Ritchie a décidé que l'intelligence de Sherlock n'avait plus de raison d'être. Le spectateur n'est sans dute pas assez fin pour comprendre, alors on lui sert un buddy movie se déroulant en Europe en 1890. Mais ça aurait tout aussi bien fonctionné avec Chris Pine à New York en 2012. Exit donc,... Lire la critique de Sherlock Holmes : Jeu d'ombres

10 2
Avatar cloneweb
4
cloneweb ·