L'anéantissement racontée aux vivants

Avis sur Shoah

Avatar STEINER
Critique publiée par le

Peu de films ont abordé la tragédie majeure de notre temps avec la dignité requise : il faut remonter jusqu’à Nuit et Brouillard d’Alain Resnais, pour en trouver une version supportable, dans l’évocation de l’insupportable, très loin de la sordide grandiloquence « d’Holocauste ».Négligeant les documents d’archives, le romancier Claude Lanzmann a choisi de donner la parole aux survivants, victimes mais aussi bourreaux : c’est ainsi qu’un coiffeur juif, exerçant aujourd’hui en Israël, raconte comment il tondait ses coreligionnaires à Treblinka, accompagné par la caméra tout en pudeur retenue du réalisateur.L’horreur nait de la simple relations de faits ; nulle emphase, nul apitoiement : la terrible éloquence du constat surgit de la parole des premiers témoins, supérieure au réalisme de n’importe quelle reconstitution, consacrant de fait l'abrupte vérité de la plus terrible tragédie de ce siècle comme le plus grand des films de l’histoire du cinéma.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 286 fois
1 apprécie · 3 n'apprécient pas

Autres actions de STEINER Shoah