Affiche Shokuzai : Celles qui voulaient oublier

Critiques de Shokuzai : Celles qui voulaient oublier

Film de (2013)

Out of the past

Après une première partie très alléchante, la deuxième partie est celle du dénouement. Un dénouement progressif qui montre effectivement que le prologue était d’une importance capitale. Kiyoshi Kurosawa maintient un beau suspense avec des révélations successives jusqu’à un final marquant. Cette deuxième partie est consacrée aux deux autres filles survivantes, du groupe des copines de la petite... Lire l'avis à propos de Shokuzai : Celles qui voulaient oublier

35 7
Avatar Electron
8
Electron ·

Critique de Shokuzai : Celles qui voulaient oublier par Sasory

Cela peut paraître étrange (même si personne n'a du le remarquer), je met 4 et 6 au deux films et 7 à la série, du coup je vais m'expliquer, donner mon avis sur le(s) film(s) et sur la série (qui sont bien entendu la même chose). Bref, si je met 6, et ça peut paraître con, c'est principalement pour critiquer le distributeur français qui a eu l'idée de couper cette série en deux films pour... Lire la critique de Shokuzai : Celles qui voulaient oublier

11 2
Avatar Sasory
6
Sasory ·

The pledge.

La première partie de "Shokuzai" compensait quelques longueurs et une origine télévisuelle par un récit absolument passionnant et tortueux, nous plongeant au coeur d'une société complètement névrosée. Cette seconde partie comprend les trois derniers chapitres de l'histoire, dont la conclusion. Bien que ces nouveaux chapitres soient à peu près construits à l'image des précédents, Kiyoshi... Lire l'avis à propos de Shokuzai : Celles qui voulaient oublier

10
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Très très bien mais...

Ce second volet nous propose de suivre le destin des deux jeunes filles restantes, celles qui voulaient oublier le meurtre d'Emili, Akiko et Yuka. La première mène une existence assez morne jusqu'au retour de son frère, de sa compagne et de la fille de celle-ci, une petite de l'âge d'Emili à l'époque. De soupçons en flagrant délit, Akiko commettra l'irréparable au nom d'une moralité... Lire la critique de Shokuzai : Celles qui voulaient oublier

9 3
Avatar Brune Platine
7
Brune Platine ·

Critique de Shokuzai : Celles qui voulaient oublier par Selenie

Attention reprise de la critique de "Shokuzai - celles qui voulaient se souvenir" ... Suite à la seconde séance pour "Shokuzai - celles qui voulaient oublier" il semble évident que les deux films sont très indissociables, ils ne font qu'un car trop intimement liés notamment par le dernier chapitre. Donc une seule et même article pour une critique unique pour ce film. Adaptation d'un roman de... Lire l'avis à propos de Shokuzai : Celles qui voulaient oublier

6
Avatar Selenie
5
Selenie ·

Un long et tortueux chemin de pénitence

Ce qui était à l'origine une série télé japonaise s'est transformé en deux films de cinéma distribués à une semaine d'intervalle, affublés d'intitulés de chapitres à la Millenium, histoire de les distinguer. Ce qui s'annonçait comme une longue et fouillée parabole sur comment vivre après un traumatisme s'est peu à peu métamorphosé en un lourdaud thriller où l'idée principale de la pénitence... Lire l'avis à propos de Shokuzai : Celles qui voulaient oublier

3
Avatar Patrick Braganti
6
Patrick Braganti ·

Critique de Shokuzai : Celles qui voulaient oublier par Atom3-029

Dans le cinéma de genre japonais, trois grands noms reviennent souvent : Takashi Miike, Sono Sion et Kiyoshi Kurosawa. Ce dernier, depuis une vingtaine d’année, évolue dans un cinéma underground, où chaque film vient s’ajouter à une œuvre du bizarre, qui peut tant révulser (Door III) que fasciner (Loft, Kairo). Tokyo Sonata, son dernier long-métrage, imposait Kurosawa dans un cinéma dramatique... Lire l'avis à propos de Shokuzai : Celles qui voulaient oublier

3 2
Avatar Atom3-029
6
Atom3-029 ·

Critique de Shokuzai : Celles qui voulaient oublier par JulienBonnet

Dans cette seconde partie du Shokuzai, on découvre les 3 derniers chapitres de l'histoire. Nous découvrons donc les vies de Akiko et Yuka qui ont une approche bien différente de la promesse faite à Asako. Alors que Sae et Maki voulaient faire honneur à cette promesse, Akiko l'utilise pour pardonner certaines de ces actions et Yuka s'en moque tout simplement. Ces deux nouveaux chapitres sont... Lire la critique de Shokuzai : Celles qui voulaient oublier

2
Avatar JulienBonnet
8
JulienBonnet ·

Critique de Shokuzai : Celles qui voulaient oublier par pierreAfeu

S'il utilise la forme feuilletonesque, divisé en deux parties pour sa sortie française, Celles qui voulaient se souvenir, puis Celles qui voulaient oublier, Shokuzai est bien un seul et même film, fresque mélodramatique en quatre segments, avec introduction édifiante et épilogue tordu. La mise en scène de Kurosawa est puissante, s'imposant à l'espace investi, maîtrisée, convaincue de son... Lire l'avis à propos de Shokuzai : Celles qui voulaient oublier

2
Avatar pierreAfeu
6
pierreAfeu ·

Tel est pris...

La perversité qui se distille tout le long du film est terriblement prenante. Perturbante. J'ai beaucoup aimé l'image de la femme-enfant-ours. J'étais fascinée par l'imbriquement des choses, le côté tragédie grecque et destinée maudite, mais un peu déçue par le final : une résolution trop sous forme de discours trop explicative. On a un peu l'impression d'être pris par la main, et qu'on nous... Lire la critique de Shokuzai : Celles qui voulaient oublier

2
Avatar Queenie
7
Queenie ·