Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Troisième acte: la revanche de Mister brushing

Avis sur Shrek le troisième

Avatar L_Otaku_Sensei
Critique publiée par le

Après 2 opus incontournables dans le monde gagnants au passage un très bon accueil critique et commerciale ainsi q'une notoriété sans précédent dans le monde de l'animation, avec près de 500 millions récoltés avec le premier et une suite ayant réussie l'exploit de surpasser son aîné (à l'instar de Toy Story 2 à l'égard du 1) explosant en même temps littéralement le box office mondial avec plus de 900 millions de dollars ramassés; il était impensable que les studios Dreamworks abandonnent leur poule aux oeufs d'or fétiche en si bon chemin. 3 ans après le 2ème volet débarque en 2007. Alors Shrek 3, autant les 2 premiers films de la saga avaient fait l'unanimité, autant celui là a complètement divisé les fans à sa sortie, donnant lieu à moultes débats. Alors pour moi, Shrek 3 c'est un peu l'inverse du 2; quand je l'ai vu à sa sortie, du haut de mes 10 ans, j'avais sur le coup beaucoup apprécier, je le trouvais même supérieur au 2ème et égal au premier épisode. Mais bon, à contrario du 2ème que j'ai récemment et complètement redécouvert pour mon plus grand bonheur, ce 3ème opus illustre parfaitement cette idée que les goûts changent avec le temps. Si hier je trouvais cet opus très bon et aussi poilant que les autres, aujourd'hui c'est avec un nouveau regard que je m'aperçois des défauts et autres grosses ficelles trahissant une facilité évidente dont est doté le film. Mais n'arrivant pas à savoir si je me rangeais plus de côté des défenseurs ou bien de celui des "bourreaux", j'ai tenu à revoir Shrek 3 pour trancher une fois pour toute et me faire un avis définitif.
L'histoire de Shrek 3 prend place peut de temps après les événements du 2ème film; Shrek et Fiona vivent enfin pleinement leur amour, sans méchante bonne fée dans les parages, la seule ombre au tableau s'avère être le roi, dont la santé vacille méchamment. Ce dernier sentant sa fin approcher charge Shrek de lui succéder au trône de Fort Fort Lointain, néanmoins, Shrek ne semble pas prêt à supporter toutes ces responsabilités et, est convaincu de ne pas être fait pour être roi. Avec ses deux complices, l'Âne et Potté, Shrek s'embarque alors dans une nouvelle quête dans l'espoir de retrouver un certain Arthur, cousin de Fiona et le seul héritier à la couronne. Mais c'est sans compter sur Charmant qui, avec le soutient des pires crapules du royaume, prépare sa vengeance. Voilà pour le pitch global.
Et qu'est ce que j'en pense ? Honnêtement.....c'est assez mitigé. Déjà, on va mettre les choses au clair, elle est Fort Fort Away la qualité des 2 premiers Shrek ! Oui, je préviens tout de suite, si vous vous lancez dans le visionnage de cette suite, mieux vaut anticiper car vous ne retrouverez pas la qualité des précédents. Evidemment, on pointera du doigt l'absence d'Andrew Adamson aux commandes qui impacte beaucoup dans l'histoire; on prend les même et on recommence sauf que, là ou Shrek 2 avait réussi à se renouveler, Shrek 3 donnent la désagréable impression de se reposer sur ses lauriers et n'offre rien de neuf. Juste une synthèse, un concentré du 1 et 2...en moins bon. La faute à une histoire beaucoup moins trépidante et qui s'enlise dans le commerciale facile bas de gamme. Mais vous savez ce que je trouve le plus dommage ? C'est qu'à mes yeux Shrek 3 avait toutes les cartes en main (oui oui^^) pour réussir son coup et rejoindre ses 2 aînés au palmarès de l'hilarité ! Car contrairement au 4 qui n'est là que pour en rajouter une couche, Shrek 3 avait encore de la suite dans les idées, un bon potentiel scénaristique pour rendre quelque chose de très bon. Après s'être moqué ouvertement des contes de fée dans le premier et avoir poussé la satire à l'extrême en englobant une critique implicite d'Hollywood dans le 2, l'idée de passer à la moulinette du ridicule la légende du roi Arthur et des chevaliers de la table ronde, sur le papier c'était alléchant, vraiment tentant; on se préparait déjà à repartir dans 1h30 de fous rires non stop....mais non. Malheureusement ce 3ème épisode est trop inégale, maladroit et faible...ouais faible. Le récit est trop léger, à plusieurs moments c'est vide et le plus décevant sera sans doute au niveau de l'humour. Shrek qui nous faisait littéralement mourir de rire dans les autres opus a beaucoup perdu de son côté anti héros, de manière général les personnages se sont pris à leur propre jeu et si on veut extrapoler on peu aller jusque à dire qu'ils sont rattrapés par leur propre conte de fée et rentrent dans le rang. Après c'est pas le néant non plus et puis si on a gardé notre âme d'enfant ça passe, certains gags restent mémorables comme notamment

toutes les petites caricatures des chevaliers comme Perceval qui fait la conduite accompagné ou Lancelot en bon meneur de groupe maltraitant Arthur, roi légendaire réduit à une simple tête de turc. Sans oublier le personnage de Merlin l'enchanteur, transformé en vieillard sénile, son sortilège avec lequel l'âne et Potté inversent leur corps et leur voix. Sans oublier le moment ou Shrek tente de se réconcilier avec "Arty" après leur dispute en se mettant à parler "jeune's".

Quelques petites bonnes trouvailles ainsi qu'une utilisation j'ai trouvé un poil meilleur des personnages secondaires tels que

les princesses: Cendrillon, Blanche neige, la belle au bois dormant ect...qui se retroussent les manches pour devenir de véritables guerrière.

Sinon toujours rien à dire sur les graphismes dont la qualité reste dans la continuité de l'opus 2 et témoigne une fois de plus des avancées fulgurantes en matière d'animation. Et le doublage est encore et toujours de qualité, ce qui aide beaucoup les personnage à garder leur charme. Comme pour le deuxième, on peu aussi s'amuser pendant le visionnage à repérer les clins d'oeil par ci par là :

Les Visiteurs, Brice de Nice ect

Pour conclure, je voudrais quand même insister, Shrek 3 n'est pas si mauvais comme le laissent penser les critiques. Serte le film est trèèèèèèès loin derrière les 2 premier film, un 3ème opus fainéant qui s'enlise dans la facilité enfantine mais si on y est préparé, alors le film reste un divertissement gentillet. 13,5/20

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 430 fois
8 apprécient · 1 n'apprécie pas

L_Otaku_Sensei a ajouté ce film d'animation à 2 listes Shrek le troisième

Autres actions de L_Otaku_Sensei Shrek le troisième