Analyses, notes et indices

Avis sur Shutter Island

Avatar Marie Zim
Critique publiée par le

SPOILER! Attention!
Je parlerai du personnage principal en l'appelant "Dicaprio"
Début du film: mal de mer, il se regarde dans un miroir "ce n'est que de l'eau"
Beaucoup de lumière dans le film
Indice:
sur le bateau le personnage principal est étonné de ne pas retrouver ses cigarettes: lien avec la fin du film: le docteur lui dit qu’il est en manque des cigarettes qu'il prend d'habitude.
En rentrant dans l'asile, le garde sourit à l'équiper de Dicaprio et dit "je n'avais encore jamais vu de plaque de Marshall" : il est au courant de cette comédie.
Tous les gardes sont très vigilants, ce qui étonne Dicaprio. D'ailleurs pourquoi y a-t-il des gardes? On apprend à la fin que Dicaprio est dangereux, le plus dangereux.
Di caprio dit à son équipier "y a des clôtures électriques sur tout le périmètre" son équipier: "comment vous le savez?"
Quand Dicaprio et son équipier doivent enlever leurs armes, l'Équipier a du mal à la retirer: parce qu'il n'est pas Marshall!

Des gens de l'asile saluent Dicaprio: ils le connaissent?
Une femme lui fait chut: le doigt sur la bouche: elle sait?
Quand Dicaprio rencontre le docteur, on voit que celui-ci l'observe, le cherche: Il lui parle des méthodes qu'on utilisait sur les fous auparavant et parle de noyade, on voit qu'il attend une réaction de la part de Dicaprio.
Dicaprio a un pansement pendant tout le film: pourquoi?
il y a beaucoup de souvenirs de guerre.
Qui est le 67: on sait plus tard que Dicaprio est le 67e patient
Quand on parle d'une patiente soi-disant disparue, on voit que les gardes sur les rochers ne cherchent pas vraiment.

Le mystère du phare et l'étude neurologique?
L'Équipier pose beaucoup de questions à Dicaprio :" est-ce qu'on peut croire un détraqué? "Ou "pourquoi vous êtes la au fond?"

Pendant un interrogatoire une patiente écrit à Dicaprio: RUN
C’est à ce moment qu'on se dit que l'asile est rempli de corruption et veut utiliser Dicaprio: nous sommes menés en bateau
Questionnement sur la loi de 4: loi de 4 que l'on retrouve à la fin du film, utilisé par DiCaprio pour l'invention des prénoms

Quand Dicaprio interroge la femme qui était censée avoir disparu elle tient le même discours que sa femme à la fin. "les enfants à l'école" "nagé dans le lac"
Rêve de Dicaprio:
cadavres de la guerre, deux cadavres se réveillent : une femme (la patiente)et une petite fille "tu aurais pu nous sauver"
Dans un autre rêve:
il est alcoolique, on voit de la fenêtre la même maison avec la balançoire que dans son passé qui nous est montré à la fin. In voit du sang et de l'eau: relié à l'événement tragique; mais on voit aussi du feu et des cendres: on sait plus tard que sa femme était maniaque dépressive et qu'elle a brûlé leur ancien appartement
On pense que les gens ont peur de l'asile mais ils ont peur de Dicaprio.
Mystère du docteur qui est parti prendre le ferry: ce docteur est en fait l'Équipier.
L'un des docteurs dit que Dicaprio est un homme de violence.
Beaucoup d'images de glace et de neige.
Rêve de la patiente pleine de sang avec ses enfants morts et qui dit calmement "j'ai besoin d'aide
Poésie: la petite fille morte dit "je suis morte"
Il se retrouve dans le même lieu que son passé, et mettent ses enfants à l'eau
Phrase récurrente du film "pourquoi t'e tout mouillé bébé"----> que l’on retrouve encore une fois dans son passé
Dans le bâtiment C: le garde après avoir parler à Dicaprio part en rigolant: il sait la comédie
Discussion avec le prisonnier défiguré:
"t'enquête sur rien du tout" "t'es qu'un rat" "tout ça c'est pour toi" : indices qui montrent que tout est monté de toutes pièces pour Dicaprio
Dicaprio dit après les interrogatoires avec les patients "c'est comme si on leur avait dit quoi dire exactement"
Si Dicaprio croit en son histoire d'enquête: il est fou: s'il est fou il se fait lobotomiser, mais son psychiatre et le docteur essaye de l'aider, contre le directeur et l'autre docteur allemand. : c'est pour ça que le prisonnier dit "ils ont gagné"
Le médecin allemand dit "quand on voit des monstres il faut les empêcher de nuire"

La vision de la femme de Dicaprio qui lui dit de ne pas aller au phare: parce que sinon il découvrira la vérité sur elle
Le directeur joue aussi avec lui, il lui parle de violence pour tester ses limites, il lui dit qu'il le connaît depuis des siècles et aussi "le docteur pense qu'on peut vous contrôler mais moi je ne pense pas"
Quand Dicaprio va parler au docteur après avoir quitté la grotte et le directeur, les patients et aide-soignant font semblant de parler mais arrête pas de le regarder. Une patiente rigole.
On apprend que même quand il découvre sa vraie histoire son délire recommence à chaque fois
Pour finir: la dernière phrase du film "vivre en monstre ou mourir en homme de bien"
On comprend que Dicaprio n'est plus fou, mais fait semblant car il préfère mourir en tant que commissaire que vivre en tant que celui qui a tué sa femme. Et il avance lui-même vers les aides soignants qui viennent le chercher pour le lobotomiser.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4100 fois
56 apprécient · 3 n'apprécient pas

Marie Zim a ajouté ce film à 8 listes Shutter Island

Autres actions de Marie Zim Shutter Island