Avis sur

Si je reste par LuluCiné

Avatar LuluCiné
Critique publiée par le

Si la question du choix est clairement au centre du film (et du même coup au centre du roman) on peut se demander si présenter une telle mièvrerie aux adolescents, qui constitue le cœur de cible, était judicieux. Car en terme de choix Mister Nobody abordait de manière à la fois tragique et métaphysique toute la question sans tomber dans la banalité des clichés.
Mais ici Mia doit faire un choix très simple, vivre ou mourir, avec les conséquences de l'accident sur sa famille. Le teen movie aurait pu nous emporter, il en existe tant qui parviennent aisément à nous tirer la petite larme facile mais celui-ci pousse non seulement dans les grandes largeurs mais se targue aussi d'un montage exécrable : en faisant le choix d'alterner passé et présent le spectateur est toujours mis dans l'attente. Ainsi après l'accident, la seule trame narrative qui nous importe vraiment ici est entrecoupé de la vie de la jeune fille avant son entrée dans le coma. Le problème n'est pas tant dans ses flash-back, il se pose surtout sur ce qu'ils nous racontent. La famille mise en avant au départ est vite reléguée au second plan pour concentrer son histoire sur une bleuette trop présente. La relation amoureuse de Mia devient alors le centre du film à nos dépends.
Déjà qu'on acceptait à demi-mot cette vie parfaite de la jeune fille entre des parents cool et une vie artistique intense, il a fallut qu'on se coltine la mièvrerie d'une histoire d'amour classique et passable.
Sans vouloir refaire le film, il aurait été plus intéressant de confronter le spectateur à tous les moments parfaits de la jeune fille, alliant aussi bien famille, amitié et amour au lieu de se focaliser uniquement sur ce dernier.
Les moments à l’hôpital amènent une certaine dramatisation mais trop souvent entrecoupés et vacillants quand au questionnement de Mia.
Si Je Reste se classe donc comme un énième teen movie à l'eau de rose, loin des préoccupations psychologiques pour contenter un public plus féminin que mature. Dommage, espérons que le livre s'en sort mieux !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 236 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de LuluCiné Si je reste