Avis sur

Si tu tends l'oreille par Ladythat

Avatar Ladythat
Critique publiée par le

hizuku et Seiji fréquentent le même collège mais ne se connaissent pas. Alors que Shizuku est entourée d’amis, Seiji est assez solitaire. Elle est passionnée par les romans et écrit des chansons pour ses copines. Seiji lit beaucoup mais sa véritable passion va au violon dont il joue. Son rêve est de devenir luthier. Leurs premiers rapports ne sont pas très bons, Seiji taquine Shizuku mais rapidement leurs sentiments évoluent et d’une pseudo amitié ils tombent amoureux. Alors que Seiji avance vers son rêve, Shizuku se demande comment avancer et se mettre à son niveau. Portée par ses sentiments et sa passion, elle se lance un défi au risque de mettre le reste de sa vie entre parenthèse…

Les studio Ghibli ont ce talent pour créer des films dans lesquels ils ne se passent rien et qui mettent l’accent sur les émotions. Alors certes, ça marche plus ou moins bien mais la beauté esthétique, musicale et narrative nous entraine toujours là où l’on s’y attend le moins. Mimi wo sumaseba a déjà vingt ans mais n’a pas pris une ride, c’est un film touchant sur le dépassement de soi, l’espoir, le courage et l’amour.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 157 fois
1 apprécie

Autres actions de Ladythat Si tu tends l'oreille