Avis sur

Si tu tends l'oreille par Teklow13

Avatar Teklow13
Critique publiée par le

Si tu tends l’oreille est une chronique adolescente, qui prend comme cadre une petite ville dans la banlieue de Tokyo. J’ai rarement aussi bien vu saisit, que ce soit dans un film d’animation ou en prise de vues réelle, ce quotidien là. Outre le soin apporté aux relations humaines et aux petits détails au sein du petit appartement familial, le film capte à merveille les ruelles, les maisons, la vie qui se déroule dans ces quartiers. Et il parvient magnifiquement à retranscrire l’atmosphère sonore du lieu, l’arrivée de l’été, les cigales,… Le travail sur le son est incroyable.
L’histoire, toute simple, mêle d’un côté la naissance d’un amour adolescent, avec des chassés-croisés amoureux entre plusieurs élèves, et l’arrivée petit à petit de l’âge adulte et le besoin de se créer un avenir, de trouver sa voie.
Contrairement à Miyazaki qui bascule la plupart du temps de l’autre côté du miroir, ici le réalisateur reste dans un quotidien réaliste. Mais il titille ce réalisme par des petits détails fantastiques, un chat qui prend le train, des ruelles sombres, et surtout une petite grotte aux merveilles : la boutique d’un vieil artisan rempli d’objets d’art, des horloges, des violons, des figurines, qui semblent pouvoir s’animer à tout moment. Ce lieu de refuge est un endroit totalement à part, déconnecté du quartier, sorte de cocon confortable et mystérieux. Fenêtre sur le passé et les souvenirs qu’il transporte, et portail ouvert autant vers le futur désiré, ou vers un univers fantasmé.
Tout ça est finement construit, avec une sensibilité et une délicatesse qui permettent aux situations de trouver une belle justesse et émotion. Très très joli film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 207 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Teklow13 Si tu tends l'oreille