Affiche Sibyl

Critiques de Sibyl

Film de (2019)

Psychanalyse et conte des faits.

Après la comédie Victoria auréolée d’un beau succès pour Justine Triet et sa comédienne Virigine Efira, le duo rempile sur un axe très net : ne pas reproduire la formule. Si le portrait complexe d’une femme d’aujourd’hui est toujours de mise, et qu’on passe de l’avocate à la psy, la tonalité va s’aggraver au profit d’un drame en... Lire l'avis à propos de Sibyl

66 3
Avatar Sergent Pepper
6
Sergent Pepper ·

Critique de Sibyl par ffred

Troisième film pour Justine Triet et troisième film à Cannes, cette fois en compétition officielle. Victoria m'avait laissé assez perplexe, cela ne s'arrange pas avec celui-ci. A vouloir faire complexe et mystérieux, la réalisatrice finit par nous perdre en route (enfin moi personnellement). Tout se mélange, la réalité entre passé et présent, la fiction entre littérature et cinéma. Et... Lire l'avis à propos de Sibyl

17 3
Avatar ffred
4
ffred ·

Sibyl perd la boule

Sibyl était écrivaine, puis elle est devenue psychanalyste, et aujourd’hui elle veut se remettre à écrire. Et ce ne sont pas un ami éditeur qui, indirectement et entre deux sushis, la décourage de sa démarche (la scène d’ouverture, très drôle) ni le syndrome incontournable de la page blanche qui vont l’arrêter dans sa nouvelle tâche, cette envie, presque ce besoin. Alors quand une jeune... Lire l'avis à propos de Sibyl

12 1
Avatar mymp
6
mymp ·

L'insoutenable lourdeur de l'être

J'étais resté assez sceptique devant "Victoria", qui m'avait semblé artificiel, voire peu crédible, en dépit de l'enthousiasme critique général, et ce désastreux "Sibyl" vient malheureusement confirmer toutes mes craintes : véritable pensum d'une lourdeur accablante et d'une prétention absurde, le nouveau Justine Triet concentre comme volontairement tous les... Lire l'avis à propos de Sibyl

18 7
Avatar Eric Pokespagne
4
Eric Pokespagne ·

Boulevard de la virgule

Forcément, sur le papier, « Sibyl » sonne comme un énième portrait de femme contrastée. Soudé sur fond de psychanalyse et de mise en abyme, ce film, premier de Justine Triet depuis « Victoria » en 2016, réveille, entre autre, les problématiques tissées par des cinéastes tels que Billy Wilder, au travers d’un nébuleux simulacre. Sibyl, ex-écrivain reconvertie en psychanalyste, se résout à... Lire l'avis à propos de Sibyl

12 1
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
6
Kiwiwayne Kiwinson ·

Brouillon et nombriliste

Sibyl (Virginie Efira), psychothérapeute, décide d’arrêter l’exercice de sa profession pour revenir à sa première passion : l'écriture. Néanmoins, alors qu’elle a annoncé à ses patients qu’elle n’exerçait plus, elle cède aux instances de Margot (Adèle Exarchopoulos) qui parvient à la convaincre de l’aider dans la situation inextricable dans laquelle elle se trouve. En effet, Margot découvre... Lire la critique de Sibyl

8 6
Avatar Roland Comte
4
Roland Comte ·

Psychanalyse tourmentée

Histoire/Scénario : Au départ, on s’attend à un film assez classique, presque proche d’une comédie. Mais en fait pas du tout, on est devant un vrai film dramatique. L’histoire peut s’interpréter comme une espèce de psychanalyse du personnage principal, cette psychologue va faire des parallèles entre la vie d’une nouvelle patiente et la tienne. Cette mise en abyme de... Lire l'avis à propos de Sibyl

8
Avatar Sofian DeRochdi
7
Sofian DeRochdi ·

S'accomplir par la fiction

Avec son petit bout de cinéma, Justin Triet questionne l’urgence de nos existences frénétiques dans leur rapport à l’imagination et à la création. Victoria mettait au tribunal la dépression contemporaine pour en extraire une force autant burlesque que vitale. Avec Sibyl vient la métaréflexion sur le cinéma et, plus largement, sur la naissance de toute fiction, une naissance... Lire la critique de Sibyl

3
Avatar Fêtons_le_cinéma
8
Fêtons_le_cinéma ·

Psychanalyse et vie réelle, fiction et lâché prise.

En France on aime interroger la psychanalyse. Rares sont les film qui y parviennent, rares sont les films qui partent de ce sujet pour nous parler tout simplement de la vie. Sybil, psychanalyste, a été romancière. Elle décide d'arrêter la psy pour se remettre à l'écriture. Premier choix, pas si simple. C'est le moment où une actrice en perdition, enceinte de son compagnon marié,... Lire la critique de Sibyl

15
Avatar Fab Lyon
8
Fab Lyon ·

Navrant

Quel ennui ! Rien à sauver, tout tombe à côté, sonne faux. On voit les acteurs jouer, comme dans cette scène sur le bateau où Efira doit diriger leur jeu (kolossale mise en abyme, lourdingue, comme tout dans ce film) : artificiel, je n’y crois pas une seconde, rien ressenti. Efira (que j’avais appréciée dans ses films précédents) « fait la fille ivre » … Efira en psy !... A peu près aussi... Lire l'avis à propos de Sibyl

6 3
Avatar Psah
1
Psah ·