Ca fait mal ... très mal

Avis sur Simetierre

Avatar Shanasa
Critique publiée par le

C'est le troisième film d'horreur que je me fais au cinéma ... en une semaine.
Et il m'a achevé, j'étais mal, mais vraiment mal.

Tout d'abord, je vais courir aller lire ce roman de Stephen King, car l'histoire est juste incroyable, y a rien à dire.
Si je mets une si bonne note au film, c'est pour la simple bonne raison, que moi, n'ayant eu aucune idée de l'histoire originale ou du film de 1983, je ne connaissais rien de l'histoire, pourtant, ce film m'a fait ressentir l'essentiel.
Le seul défaut c'est d'avoir trop mélangé les styles, en effet, ils partent sur un film d'horreur psychologique, mais après ça part trop en horreur gore ou c'est plutôt l'horreur physique qui apparait.
Ce film en fait, il fait mal, très mal même, et je pense que c'est de la que passe vraiment l'horreur.
Quand je suis sortie de la salle, mon cerveau en pouvait plus, j'avais une masse d'informations dans ma tête, j'étais fatigué, vous savez cette sensation après que vous avez pleurer un bon petit moment et vous êtes hyper crevé, bah pareil.
Ce que j'aime tout d'abord de l'histoire ( de Stephen King ) et qui a quand même été bien représenté dans ce film, c'est ce non-tabou de la mort, qui est très présent dans la société occidentale actuelle, que la mort est au final, la même pour les adultes comme des enfants, nous sommes tous des êtres humains, et que la limite de la vie, pour nous tous est bien la mort. Nous démontrant ainsi qu'il ne faut pas la fuir, mais la respecter. On devrait y tenir autant qu'à la vie.

La fille qui est revenue de la mort était pour moi comme une manifestation que la mort elle aussi manifeste un chagrin, elle détient comme une part d'humanité, car elle se dénigre alors qu'elle est aussi nécessaire et utile que la vie.

Cette adaptation m'a notamment aussi rappelé qu'il faut chérir ceux qui sont autour de nous, respecter ceux qui sont partis.
Le mort n'est pas un jeu, tout comme la vie n'en est pas une, et lorsque nous jouons avec elles, c'est à nos risques et périls. La mort appelle la vie qui appelle la mort. La vie appelle la mort qui appelle la vie.
La notion de famille est aussi très présente, et le lien parent/enfant est fort et dur, c'est surtout ça qui fait mal, la représentation de la mort par ce lien.

La peine de la mort d'un enfant lorsqu'on le perd, mais la peine de le voir revenir. La culpabilité qui nous ronge, savoir que ce que nous avons fait c'est mal, mais l'espoir qui nous rend plus fort, ou au final ce n'est que la mort qui nous attend.

Ce qui est fort, c'est que nous sommes impuissants face à la mort et nous le savons, la force de ce film c'est sa justesse, et c'est aussi ce qui m'énerve, ce qui me fascine et ce qui me fait mal. Ce film a tout juste.
La mort d'un enfant est un événement tellement dur et tragique, mais il faut le traverser, et nous le savons.
A ce moment je me disais, je ne voudrais jamais vivre cela, et pourtant, si ça arrive, je ne pourrais rien y faire.
Seulement là, une solution s'offre à vous, que faire ?

Ce film est bon, çar il m'a fait ressentir une multitudes de choses très forte.
Malgré le fait que l'on doit a Stephen King son histoire, ce film produit un malaise et une douleur au ventre, qui s'accorde à son histoire.

Ce film me rappelle qu'au final nous sommes tous des humains, qui succombent à leurs émotions et à leurs sentiments, même pour la personne la plus forte qui soit.
Cette histoire m'a remise à ma place en fait, nous qui cherchons toujours à tout surpasser, les lois de la nature sont plus fortes que nous, et c'est comme ça. Une notion qui dérange, parce qu'on a effectivement plus fort que nous.

Les défauts pouvant être les scènes floues, qui reste un peu mystérieuse, que l'on ne comprend pas trop.
Et la fille Ellie, qui a été baclée vers la fin.

Allez le voir, vous ne le regretterez pas, mais il prend au coeur.
J'en ai eu les larmes qui coulent.
Je ressors de ce film avec une boule au ventre, cherchant ce qui me dérange, ce qui me déstabilise de ce film, espérant avoir trouvé, mais en étant pas si sûre d'y avoir apporté une réponse concrète et qui me correspond. Je suis troublée et frustrée de ne pas savoir.
Mais au fond, grâce à ce film, j'ai apprit quelque chose.

PS : je ne peux pas parler pour tout le monde, mais quand je vois que escape game a été mieux reçu que Simetierre je ne comprends pas.
J'ai ressenti tout ça, certe grâce a Stephen King, mais j'ai tout vu à travers ce film.
J'ai vraiment l'impression que les gens passent à côté des morales. Qu'ils ont trop peur de << regarder la réalité en face >> ou trop peur d'être dérangés, mais au final, c'est un peu ça l'horreur, une once de provocation, ou toi-même lorsque tu vas voir un film comme celui-ci, tu sais que tu t'exposes.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 365 fois
3 apprécient

Shanasa a ajouté ce film à 1 liste Simetierre

Autres actions de Shanasa Simetierre