Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Films de famille...

Avis sur Sinister

Avatar Zarathoustra93
Critique publiée par le

On était un peu blasé par un énième paranormal activity (pas forcément mauvais mais dont on connaît tout les ressorts et l'histoire) et voilà qu'une semaine après un vrai petit bijou horrifique fait son apparition sur nos écrans. C'est pourquoi on aurait tort de s'arrêter à l'affiche sanglante, certes très convenue.

Sinister, ce n'est ni plus ni moins le retour en adolescence voir en enfance où on avait de l'imagination à revendre, où on frémissait à l'idée de dépasser le chapitre 6 du chair de poule qu'on était en train de lire. Sinister c'est redécouvrir le vrai sens du mot peur. Enfin un film mérite d'être classé dans film d'horreur. On redécouvre en même temps le plaisir de la peur d'avoir peur, inégalable, les amateurs du genre savent de quoi je parle. ;)

Bon, je suis sur senscritique.com, je vais me payer le luxe d'être radical : ceux qui disent "c'est nul : on devine 1h avant la fin comment ça va finir." n'ont vraisemblablement pas compris l'intérêt du film (le point de vue omniscient conféré au spectateur est ici délibérément choisi) qui charme par sa capacité à faire naître l'angoisse, sa mise en scène minimaliste et son "Monsieur cruel" réellement glaçant dont on commence à craindre sérieusement l'apparition à l'écran vers la moitié du film. Je me disais texto "hum, je ne suis pas très sûr d'avoir envie de le voir ailleurs que sur la vidéo, il met la barre haute niveau flipp là quand même".
L'idée des vidéos est à proprement parler excellente et fort bien exploitée.
Le côté voyeur crée un sentiment de malaise chez le héros rapidement communicatif au spectateur, un peu comme dans Benny's video ou Funny Game (peut-on vraiment se permettre de regarder cela?) La dimension fictive est mise à l'écart par cette découverte des vidéos de crimes avérés.
Les films provoquent donc un réel sentiment de malaise et Ellison, écrivain à succès, est rapidement pris au piège de la captivation malsaine et le guet-appen se referme sur lui avec un mécanisme aussi efficace qu'inéluctable.

Au niveau de l'esthétique, c'est le point fort du film indéniablement, car le travail de mise en scène est à couper au couteau, la photographie excellente, et une tension constante est maintenue au point qu'on a peur de voir le hors champs et qu'on flippe vraiment de ce qui va arriver. (Et si ce visage atroce surgissait, là maintenant?). Le fils d'Ellison souffre de terreurs nocturnes et là encore cela ajoute au côté "mécanisme de la peur qui s'exerce à vif". On réfléchira à deux fois avant de se jeter sur des vidéos de films de familles, même si ceux-ci on des titres aussi innocents que "la baignade" ou "le gros dodo"...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1186 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Zarathoustra93 Sinister