Scott Derrickson ne m'avait pas franchement convaincu avec ses précédents long-métrages que j'ai pu voir, à savoir le soporifique "Exorcisme d'Emily Rose" et son piètre remake du "Jour où la terre s'arrêta". Et voilà-t-y pas que le bonhomme se met à l'épouvante style "Insidious" ou "Paranormal activity". Rien de rassurant mais un visionnage s'impose, rendu possible par Rawi que je salue bien bas.

S'ouvrant sur un home movie délicieusement malsain, du genre à vous pelotonner dans votre fauteuil en regardant derrière vous (juste pour être sûr, parce que bon, j'ai cru entendre un truc, ah mais non c'est le chat), "Sinister" a la bonne idée de prendre son temps pour bien installer son récit, le personnage central, impeccablement interprété par Ethan Hawke, parvenant à nous être immédiatement sympathique malgré ses énormes défauts. C'est justement là que le film de Derrickson fonctionne le mieux, dans son portrait d'un écrivain has been courant après une ancienne gloire chimérique, et plongeant petit à petit dans une obsession malsaine, au point de reléguer sa famille au second plan. Le Stephen King des grands jours n'est pas loin.

Parfaitement amenée, l'investigation qui va suivre la découverte de petits films amateurs est passionnante, le cinéaste compensant son manque d'originalité par une atmosphère lourde et pesante, dévoilant le visage terrifiant d'une Amérique dégénérée, mais surtout voyeuse et avide de sensationnalisme.

Dommage alors que le film de Derrickson perde petit à petit de son intérêt dès l'instant où le fantastique se fait plus présent, le récit tombant dans une certaine banalité à base de jump scares et de musique plus assourdissante que réellement flippante, avant de se rattraper dans un final jusqu'au-boutiste que l'on espérait plus.
Sinister
real_folk_blues
3
Sinister

Snuff? Non, ça a déjà sévi.

Mon dieu mais quel film de flemmard ! Quel film de fumiste ! Quel film de grosse feignasse ! Ah oui, j’applaudie. J’applaudie Derrickson qui semble tellement fier d'avoir vu Insidious qu’il nous en...

il y a 10 ans

64 j'aime

26

Sinister
Marvelll
9
Sinister

La peur, la vraie!

Je vais attaquer directement à la question qui nous intéresse. Est-ce que Sinister fait flipper ? Oui, ô grand Oui, Oui avec une majuscule. En toute franchise, ça fait des années que je n’avais pas...

il y a 10 ans

57 j'aime

6

Sinister
Gand-Alf
6
Sinister

Cigarette burns.

Scott Derrickson ne m'avait pas franchement convaincu avec ses précédents long-métrages que j'ai pu voir, à savoir le soporifique "Exorcisme d'Emily Rose" et son piètre remake du "Jour où la terre...

il y a 9 ans

55 j'aime

6

Gravity
Gand-Alf
9
Gravity

Enter the void.

On ne va pas se mentir, "Gravity" n'est en aucun cas la petite révolution vendue par des pseudo-journalistes en quête désespérée de succès populaire et ne cherche de toute façon à aucun moment à...

il y a 9 ans

266 j'aime

36

Interstellar
Gand-Alf
9
Interstellar

Demande à la poussière.

Les comparaisons systématiques avec "2001" dès qu'un film se déroule dans l'espace ayant tendance à me pomper l'ozone, je ne citerais à aucun moment l'oeuvre intouchable de Stanley Kubrick, la...

il y a 8 ans

246 j'aime

13

Mad Max - Fury Road
Gand-Alf
10

De bruit et de fureur.

Il y a maintenant trente six ans, George Miller apportait un sacré vent de fraîcheur au sein de la série B avec une production aussi modeste que fracassante. Peu après, adoubé par Hollywood, le...

il y a 7 ans

207 j'aime

25