Avis sur

Sinister par browncoat84

Avatar browncoat84
Critique publiée par le

Sinister est un film frustrant. Un de ces longs métrages, qui n’assume pas ses qualités et retourne en terrain connu à la première occasion.

Ellison Oswalt (Ethan Hawke) est un auteur de récits de crimes à la poursuite du succès éphémère qu’il a connu il y a quelques années. En quête d’un sujet pour son prochain livre, il emménage avec sa famille dans une maison où les anciens propriétaires ont été assassinés à l’exception de leur plus jeune fille, qui a disparu. En visitant le grenier, Ellison découvre un carton contenant une caméra et plusieurs films au format Super 8 mettant en scène des meurtres. Au fur et à mesure des visionnages, d’étranges évènements surviennent dans la maison.

La première moitié de Sinister est une des plus effrayantes vues au cinéma depuis un bail. Par son utilisation intelligente du « found footage », le film installe au fur et à mesure un véritable sentiment de malaise. Les auteurs (Scott Derrickson et C. Robert Cargill) parviennent à nous plonger dans le même état d’esprit qu’Oswalt, à mi-chemin entre le dégoût pour ces « snuff movies » et la fascination, qui le pousse à en voir plus.

Le film est parsemé de petites idées de réalisation intéressantes. On citera par exemple une scène dans le grenier éclairée avec un smartphone. Ça peut sembler bête comme ça mais on est en 2013, la première chose que l’on sort pour s’éclairer (si on ne fume pas), c’est son téléphone. Or il ne me semble pas avoir vu ça dans un autre film (n’hésitez pas à commenter si je me trompe).

Malheureusement, l’intrigue change d’orientation dans sa seconde moitié. L’introduction du surnaturel fait disparaître le malaise ambiant. On passe d’un « found footage » intelligent à un film de maison hantée très conventionnel et sans surprises dont l’abus de « jump scare » finit par lasser (le film se conclue même sur l’un d’eux…). Les auteurs cèdent à la facilité et sacrifient l’originalité pour créer un banal « boogeyman ». Un choix certes plus facile à vendre aux studios (qui ont commandé une suite) mais décevant pour le spectateur en mal de terreur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 286 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de browncoat84 Sinister