Sei donne per l'assassino

Avis sur Six Femmes pour l'assassin

Avatar Seance-sup-0H30
Critique publiée par le

C'est inscrit dans la roche de l'Histoire du cinéma de genre, Sei donne per l'assassino est le giallo primitif, le film qui lance la mode du thriller erotico-fétichiste qui, comme un effet boomerang, est on ne peut plus "in" aujourd'hui. Que mario Bava soit le papa du genre n'étonne pas, n'est-ce pas lui qui donna au gothique transalpin ses lettres les plus nobles et les plus esthétiques ? N'es-ce pas lui qui digéra l’influence d'Alfred Hitchcock (La ragazza che sapeva troppo) ou qui annonça de quelques années le thriller à la Roman Polanski dans son sketch La goccia d'acqua dans I tre volti della paura ? Ici le réalisateur récapitule ce qu'il vient de dénicher dans sa mise en scène, son jeu avec les couleurs, son gout pour la violence graphique, pour les scènes de suspension, de fantasmes. Il reprend donc cette forme, la pousse dans sa veine la plus éclatante, la plus baroque pour la plaquer sur une histoire ridicule, quasiment parodique. Le scénario de Sei donne per l'assassino est nul c'est entendu, mais il sert à merveille la réalisation de Bava. Dario Argento en fera de même en bâclant ses scenarii, Hitchcock est lui-même connu pour avoir des scénarios bordéliques, presque infilmables. Dans les mains d'un autre, l’œuvre aurait été un naufrage pitoyable, mais dans celles de Bava ça en devient un chef d’œuvre, un film fascinant, envoutant comme un croisement entre L'Année dernière à Marienbad (Alain Resnais) et un polar de gare. La violence frappe par sa beauté plastique (ce qui n’atténue en rien son agressivité), une femme est défigurée tout en étant déshabillée, une autre se fait ardemment cogner contre un arbre dans une atmosphère de conte (brouillard, manteau rouge) etc. L'identité du tueur importe peu, il se déduit dès le générique début, seul compte son final tragique où à travers la mort, un couple se repose de ses obsessions. Un objet superbe.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 129 fois
1 apprécie

Autres actions de Seance-sup-0H30 Six Femmes pour l'assassin