Avis sur

Sky par LuluCiné

Avatar LuluCiné
Critique publiée par le

Ce qui fait mouche d'entrée c'est le portrait de femme, Sky se détermine d'ailleurs uniquement par cela. Pourtant au delà de la femme, c'est bien l'Amérique qu'on retrouve en fond : comme une vraie envie de la réalisatrice de s'éloigner des grandes villes pour suivre les routes désertiques, et pour cela on pense forcément à Paris, Texas de Wim Wenders.
Le début du film prend d'ailleurs des allures sombres, une fuite qu'on ressent jusque dans l'image pour mieux casser l'état dans lequel s'est plongé Diane Kruger. Car la réalité refait surface, comme à de nombreux moments dans le film. Romy ne prendra pas le chemin de l'évasion pour mieux affronter la situation. A l'image de cette femme qui dit non à l'amour pour très vite succomber au charme de l'inconnu, le portrait de femme est très réussi parce qu'il est vrai, touchant alors qu'incarné par une beauté froide.
Par contre je reproche au film son travail fainéant sur les personnages secondaires. Le casting reflète parfaitement le choix de personnalités connues pour leur rôle phare sans plus leur demander. Que ce soit Norman Reedus, très proche de son personnage de Daryl dans la série The Walking Dead ; Q'Orianka Kilcher, l'indienne rêveuse de Malick ; ou encore Gilles Lelouche, tous manquent d'originalité alors que la réalisatrice exploite les failles et le talent de son actrice principale.
Au delà des personnages, Sky relate un renouveau, loin du rêve Américain tant prôné, mais tout de même dans un sorte d'envie d'Amérique plus simple, un retour aux sources du pays, loin des paillettes et des maisons clinquantes.
Sur un rythme lent mais pas dénué d'émotion, on suit les périples d'une femme qui cherche un ailleurs, de la simplicité dans le charme d'une certaine Amérique. La romance est un peu facile, parfois au détriment de l'émancipation de Romy, mais est portant bien menée.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 214 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de LuluCiné Sky