Luxus

Avis sur Sleepless

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Deuxième film de l'été pour la star Jamie Foxx (Collatéral, Django Unchained) après Baby Driver sorti il y a seulement trois semaines. Réalisé par le cinéaste européen Baran bo Odar (Who Am I : Kein System ist sicher), ce thriller met en scène Foxx qui succède à Tomer Sisley dans ce remake du film français Nuit blanche (réalisé par Frédéric Jardin sorti en 2011), transposé à Las Vegas. Il dérobe avec son partenaire vingt cinq kilos de cocaïne à des dealers, avant de découvrir que le colis appartient à une organisation dirigée par le patron du Casino Luxus, Rubino qui devait le revendre à un autre chef de gang encore plus impitoyable, Novak !
Depuis des années, le policier Vincent Downs a-t-il fait son trou dans la boue corruptrice de son métier, ou est-il un flic impeccablement infiltré ?
Au casting de chocs la belle Michelle Monaghan (Kiss Kiss Bang Bang, Pixels), Dermot Mulroney (Young Guns, Le Territoire des loups), David Harbour (Quantum of Solace, Balade entre les tombes), Scoot McNairy (Monsters, Aftermath), Gabrielle Union (Bad Boys 2, The Birth of a Nation), T.I. (Takers, Ant-Man), Octavius J. Johnson (Coldwater) ainsi que les grands cascadeurs Tim Connolly et Sala Baker.

Coupe lui la langue, comme ça il l'ouvrira plus !

Une grosse livraison de cocaïne destinée à la mafia est détournée. Vincent Downs et Sean Tip, deux flics de Las Vegas, sont rapidement suspectés. La police des polices les met sous pression. La mafia aussi. En kidnappant le fils de Downs, la mafia franchit la ligne blanche : blessé et traqué, Downs va devenir un adversaire brutal et impitoyable. Il est prêt à tout pour sauver son fils et il n’a qu’une nuit devant lui...

Putain de journée !

Polar brutal et sans temps mort, dans lequel on regarde les hommes tomber comme des mouches. Sleepless est film policier à suspense avec de bonnes petites scènes de bastons agréablement chorégraphiées par le maitre Jeff Imada (Rapid Fire, La vengeance dans la peau) qui met parfaitement en valeur l'hôtel fictif le Luxus avec notamment quatre scènes d'action dans la chambre d'hôtel, la boîte, la cuisine et le spa. Et aussi un final à rebondissements qui laissent la porte ouverte à une suite avec le vilain papa Novak ! Donc un bon polar comme tant d'autres, une histoire de flic ripoux/infiltré avec le vol du gros sac de cocaïne et secoué d’action. Pas des folies mais correct et quitte à choisir entre Annabelle 2 : La création du mal et La tour sombre cette semaine, y a pas photo et merci à dagrey.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2772 fois
6 apprécient

HITMAN a ajouté ce film à 4 listes Sleepless

Autres actions de HITMAN Sleepless