Je suis Snowden

Avis sur Snowden

Avatar Ben Ji
Critique publiée par le

J'avais déjà adorée le documentaire Citizenfour porté sur les révélations d'Edward Snowden sur le scandale d'espionnage, qui d'ailleurs avait vraiment un coté thriller-espionnage et une pointe de paranoïa de la part de l’interviewer sans doute très justifier, ce qui est très rare pour un documentaire. Donc quand j'ai vue que Oliver Stone allait en faire un film, je ne pouvais qu’être combler de ce projet. Sans suivie l'annonce d'un casting de qualité.

Mon attente était donc grande, quelques minutes après le début du film la déception ne se fut pas ressentir, et à mesure que le film se déroulé la qualité et l’expérience d'Oliver Stone faisait le travail et ce fut donc une grande satisfaction pour ce "Snowden".
Stone 70 ans a encore de la réserve et le prouve avec ce film.
J'ai également apprécier les plans choisie tout au long du film comme notamment cette scène intimidante entre Snowden et son Patron qui se parle via visioconférence ou on a un plan intime ultra rapproché du visage de son patron qui est totalement glacial et Snowden en fasse regard à terre ou bien la scène final avec Snowden qui parle à travers un robot devant un animateur et son public. Une transition parfaite en plus qui laisse place au vrai Snowden et non plus l'acteur Gordon Levitt.
Ensuite la touche de la vie privé de Snow donne un peu plus de profondeur au personnage et c'est la ou le film se détache du documentaire. On peut percevoir cette souffrance psychologique tirailler entre son boulot et sa copine, une association presque incompatible au bon fonctionnement de son couple. Joseph Gordon Levitt toujours aussi impliquée dans ses rôles, il s’approprie totalement le personnage, comme il avait pu le faire déjà avec le funambule Philippe Petit dans "The Walk". Les autres acteurs ont bien donner le change. D'ailleurs si j'avais une question à poser à l’équipe du film, ça serait à Nicolas Cage; "qu'est-ce que ça fait de rejouer dans un "vrai" film après toute une décennie à jouer dans des navets?"

Après dans ce film, certain le voient d'un mauvais œil cette actualité autour de cette homme, qu'il soit traité comme un héros dans le film. Mais pourtant aucune orientation dans le film ne prend sciemment de partit ou alors il est très subtil, il nous montre seulement le parcours de Snowden et souleve certaine questions sur les droits constitutionnels, la Sécurité et/ou L'intimité, doit t'on cautionner l'espionnage illégal ou pas, Snowden doit-il payer ou pas? Stone mets d'ailleurs les différent avis de chacun (journaliste, hommes politiques...)dans le post générique ce qui est assez intéressant ... (En tous cas qu'on trouve ça légitime ou pas, Snowden à quand même eu le civisme de dénoncer un des plus gros scandales du siècle). Pour ma part je vois ce film comme un très bon divertissement avant tout en plus du coté biopic et fait d'actualité.

Il est préférable d'avoir au préalable suivie se fait d'actualité ou vu le documentaire Citizenfour de Laura Poitras pour avoir une meilleur immersion et une compréhension direct de la nature du film. Je n'aurais sans doute pas savouré le film de la même façon. C'est typiquement le film qu'il faut pas aller voir à l'arrache sans avoir un peu pris connaissance du sujet. Car j'ai pu lire des critiques on des gens étaient surpris et déçu du manque de rebondissement, ils ont clairement oublié que c’était avant tout chose un biopic. 16/20

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 176 fois
1 apprécie

Ben Ji a ajouté ce film à 2 listes Snowden

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films de 2016

    Les meilleurs films de 2016

    Avec : Eddie the Eagle, Creed : L'héritage de Rocky Balboa, Rogue One : A Star Wars Story, Passengers,

  • Films
    Cover Films vus sortie en 2016

    Films vus sortie en 2016

    240 Films + 50 DTD Total 290 Films Manquant : 7 - Sky - Boulevard - Men & Chicken - La Chanson De L'Elephant - Poesia Sin Fin -...

Autres actions de Ben Ji Snowden