Moisissure, rouille et doigt d'honneur.

Avis sur Soda : Le Rêve américain

Avatar Massil Nanouche
Critique publiée par le

La serie avait beau avoir une tonne de défauts, elle demeurait drôlement sympathique avec de beaux éclaires de génie. Son format court fonctionnait relativement bien. C'est alors que pour mettre un point final à cette saga ado, deux téléfilms ont été mis en chantier. Le premier était centré sur la relation entre Adam et Juliette, une romance qui fini bien. Le second téléfilm décide avec un "jemenfoutisme" remarquable d'éliminer le personnage de Juliette en brisant une bonne fois pour toute sa relation avec Adam.

Bon, c'est pas forcément grave, on attend de voir un téléfilm à l'image de la série. Et là, la comédie se transforme en une sorte de comédie dramatique foireuse ou les vieux se prennent au serieux et ou les ados ne ressemblent plus à ce qu'ils étaient. Ce grand final en plus de n'avoir absolument aucune ambition se plante lamentablement à nous offrir une conclusion un minimum satisfaisante.

Navrant de bout en bout, un point final low cost indigne et méprisant de la fan base de Soda.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1390 fois
4 apprécient

Autres actions de Massil Nanouche Soda : Le Rêve américain