Affiche Sœurs de sang

Critiques de Sœurs de sang

Film de (1973)

Les bon voyeurs attendent.

A l’aube de sa carrière et un an avant Phantom of the Paradise, De Palma signe ici un film fondateur de tout ce qui fera la singularité de son cinéma. C’est sur le sexe et le voyeurisme que s’ouvre le film, programme fidèle aux obsessions du cinéaste, qui joue déjà avec les attentes du public en clivant la majorité de ses plans par des chausse-trappes et des retournements constants : fausse... Lire la critique de Sœurs de sang

43 6
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

La métamorphose

Ainsi, c'est avec Sisters que Brian naquit au cinéma. Je veux dire tel qu'il est reconnu, aimé par beaucoup, conspué par d'autres. Il avait déjà à son actif quelques panouilles mais sa filiation évidente avec Alfred Hitchcock commence ici. Et la présence de Bernard Hermann à la musique n'est évidemment pas étrangère à ce parfum. De retour à Hollywood après une première expérience difficile pour... Lire l'avis à propos de Sœurs de sang

37 4
Avatar DjeeVanCleef
7
DjeeVanCleef ·

Fenêtre ensanglantée

Septième film de Brian De Palma, celui de la révélation et le premier d’un style qui lui sera caractéristique par la suite, Sœurs de sang nous fait suivre une journaliste qui va mener sa propre enquête après avoir assisté à un meurtre dont on ne retrouve pas le cadavre.... Lire l'avis à propos de Sœurs de sang

30 4
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·

Canapé-lie

Film fondateur du Brian De Palma que l'on connaît, paraît-il - je n'en sais rien puisque je n'ai pas vu les précédents -, Soeurs de Sang joue effectivement avec les codes de son maître, Alfred Hitchcock, à commencer par la bande-son composée par l'attitré du Sir : Bernard Hermann... On se retrouve d'ailleurs tout de suite dans... Lire la critique de Sœurs de sang

4 2
Avatar RimbaudWarrior
7
RimbaudWarrior ·

Sœurs de sang (1973)

C'est en participant à un jeu télévisé que Danielle rencontre Phillip. Ils passent la soirée ensemble puis passent la nuit chez Danielle. Au réveil Phillip entend une étrange conversation téléphonique entre Danielle et sa sœur jumelle Dominique. Après être allé chercher un gâteau pour fêter l'anniversaire de Danielle et de Domnique, Phillip se fait sauvagement assassiner. Cependant Grace qui... Lire la critique de Sœurs de sang

8
Avatar greenwich
8
greenwich ·

Relations sororales conflictuelles

(Revu sur Arte) J'avais vu initialement cet excellent thriller psychologique des débuts de carrière de De Palma il y a quelques années. Le revisionnage m'a permis de goûter encore mieux un scénario des plus malins (même si sans doute un peu moins surprenant aujourd'hui qu'à l'époque, pour les spectateurs connaisseurs du genre), bourré de trouvailles et de séquences intéressantes (l'incipit en... Lire la critique de Sœurs de sang

3
Avatar Tibulle85
8
Tibulle85 ·

Kidder surprise

Hormis peut-être le brouillon "Murder a la mod", et après les balbutiements des 4-5 tentatives qui suivirent, "Sisters" est le premier film qui définit les bases du cinéma De Palmien, et ouvre sa période hitchcockienne - qui couvre grosso modo les années 70 et le début des eighties. Outre la musique confiée à Bernard Herrmann, les références au Maître du suspense... Lire l'avis à propos de Sœurs de sang

9
Avatar Val_Cancun
6
Val_Cancun ·

Blood simple

Revoir ce singulier "Soeurs de Sang" plus de 20 ans après, avec la connaissance que l'on a aujourd'hui de De Palma, permet d'évaluer sa place plus clairement au sein de l'oeuvre du réalisateur. Si on est d'abord frappé par l'aspect cheap et vaguement ringard très caractéristique des années 70 (mais reflétant également le budget réduit dont disposait alors le jeune... Lire l'avis à propos de Sœurs de sang

5
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·

Un premier thriller réussi

Ce De Palma, considéré bien souvent comme "mineur" par les amateurs du réalisateur, ne l'est absolument pas à mon sens. Il est vrai que c'est la toute première incursion du metteur en scène dans l'univers du thriller et que tout n'est pas encore parfait, mais le style inimitable du maître est déjà très présent dans ce récit diaboliquement efficace et prenant. Le suspense y est absolument... Lire l'avis à propos de Sœurs de sang

8 2
Avatar Libellool
8
Libellool ·

Bienvenue à Twin pique

J'ai toujours eu une légère tendresse pour Brian, je ne sais pas trop, le fait qu'il assume sans faillir son petit côté bis sans trop chercher à nous convaincre qu'il est en train d'écrire l'Illiade tout en maîtrisant parfaitement sa mise en scène... Bon, là, c'est du Brian des débuts, la maîtrise n'est pas encore au point, faudra attendre le prochain film, et encore, le charme primera encore... Lire la critique de Sœurs de sang

26 12
Avatar Torpenn
4
Torpenn ·