Affiche Solaris

Critiques de Solaris

Film de (1972)

« Un savoir n’est vrai que soutenu par la morale »

Tout cinéaste de génie devrait se frotter à la science-fiction. L’exemple de Solaris est particulièrement remarquable. Loin de sa terre, de son histoire, de ses racines, Tarkovski livre pourtant un film puissamment personnel et en totale adéquation avec l’œuvre que déroule sa filmographie. La nature, à travers les motifs indissociables de... Lire l'avis à propos de Solaris

168 18
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

Solaristique & Métaphysique

L'esthétique de Solaris est un vrai délice, proche de l'avant-garde russe comme le constructivisme ou l'art de Malevitch (dualité représentée sur les deux affiches du film), jouant sur les formes géométriques et l'opposition de couleurs vives : une parka électrique sur l'herbe verte ondoyante, un maillot bleu sur les ordinateurs rouges de la station, les... Lire l'avis à propos de Solaris

88 5
Avatar Nushku
8
Nushku ·

Le tout autre

Dans un proche futur, l’homme a découvert une planète recouverte d’un océan huileux qui pourrait abriter la vie. Une station spatiale est bâtie, des dizaines de chercheurs s’emploient à entrer en communication. Hélas, le tout autre s’échappe. À l’instar des randonneurs extra-terrestres de Stalker, l’intelligence... Lire l'avis à propos de Solaris

41
Avatar Step de Boisse
10
Step de Boisse ·

Et l'Homme créa la femme

La science-fiction. Un vaste sujet, un genre aisément identifiable mais difficilement déchiffrable. C’est alors qu’Andrei Tarkovski décide de s’adonner à la tâche. Sauf que l’auteur russe, avec Solaris, met en image sa propre idée de la science-fiction. Première évolution dans le cinéma de Tarkovski, c’est l’apparition de la couleur : ce qui n’était pas le cas avec Lire la critique de Solaris

37 2
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·

Dans l'espace, personne ne vous entend penser.

Mesdames, une indication importante si vous hésitez entre cette version et celle de Soderbergh de 2002: cette version, russe, de 1972, ne comporte AUCUNE scène avec le fessier nu de George Clooney dedans. Du coup, que reste-t-il ? Un film SF comme on (enfin, en tout cas comme "je") les aime: des décors assez dépouillés, pas d'effet, mais une intrigue suffisamment prenante pour qu'un fil... Lire l'avis à propos de Solaris

40 17
Avatar guyness
8
guyness ·

Наталья Сергеевна Бондарчук

Rarement vu un film aussi sublime et foutraque à la fois. Parait-il qu'il ne faut pas commencer l'oeuvre de Andreï Tarkovski avec "Solaris". Il se trouve que je ne savais pas qu'il s'agissait de l'illustre réalisateur. Qu'importe. Je voulais me confronter à un monument de Science Fiction. J'ai l'impression au final d'avoir vu un film qui refusait le genre auquel il était affilié. "Solaris" m'a... Lire l'avis à propos de Solaris

43 12
Avatar Hypérion
7
Hypérion ·

La blêmeur mortelle du souvenir

Solaris d’Andreï Tarkovski n’est pas un chef-d’œuvre. Renié par son auteur même qui l’accuse d’être trop imprégné d’une technologie qu’il rejette, le film semblait dès sa genèse un enfant peu désiré, son créateur se trouvant lassé dès la première année de gestation et de plus en plus dégoûté au fil des mois. Souvent comparé à 2001, l’Odyssée de l’Espace de... Lire l'avis à propos de Solaris

31 7
Avatar CrèmeFuckingBrûlée
10
CrèmeFuckingBrûlée ·

Lévitation au-dessus de l’océan

La végétation ondule sous le courant de l’eau. Le vent aboie et la pluie s’abat. Les arbres s’imposent et les feuilles se disposent. Encore une fois, Tarkovski place la nature avant tout. L’Homme n’est qu’un fragment de la Terre. Amené ici à la quitter, il se révèle infime microcosme dans l’univers. Kris Kelvin, savant cosmonaute, reçoit pour mission d’enquêter sur une station en orbite de... Lire la critique de Solaris

26 4
Avatar TheBadBreaker
9
TheBadBreaker ·

Critique de Solaris par Docteur_Jivago

Souvent considéré comme l'une des plus importantes œuvres de science-fiction avec "2001 : l'odyssée de l'espace" de Kubrick (bien que les deux films soient différents), cette adaptation du livre de Stanislas Lem, "Solaris"par Andreï Tarkovski nous fait suivre un savant envoyé sur une énigmatique planète "Solaris" dont les expéditions passés ont mal tournées. Divisé en deux parties et... Lire l'avis à propos de Solaris

18
Avatar Docteur_Jivago
10
Docteur_Jivago ·

L'aventure intérieure

Le choc indéniable : l'homme est le centre de l'univers. L'Homme : l'inconnu véritable. Solaris, La planète-divinité à l'océan tumultueux. Solaris, la promesse. Celle de tout recommencer. Elle te happe, délicate, et doucement te caresse. Un sortilège ? Une folie-délivrance ? Un purgatoire insensé qui disloque l'éthique, comme un château de cartes. Le rythme habile, métronome, distendu, du... Lire la critique de Solaris

51 20
Avatar DjeeVanCleef
10
DjeeVanCleef ·