GNAP!

Avis sur Solitaire

Avatar zombiraptor
Critique publiée par le

Grand amateur de séries B et films de monstre et de terreur animale, et ayant parfois besoin de faire une petite pause entre un film de requin géant à tentacules et un film de requin-castor-mutant-jet-pack, je suis, depuis bien longtemps, parti en quête du meilleur film de reptile affamé (reptile d'aujourd'hui), et ayant une nette préférence pour le type crocodilien que serpent, j'ai volontairement mis de côté Anaconda de 1997 (qui était assez impressionnant pour l'époque) et ses (immondes) suites pour me concentrer sur ce qui se faisait sur les reptiles quadrupèdes fort désireux de goûter à autre chose qu'à des gnous ou du poisson. Et là, petite surprise, les crocos, à l'inverse de leurs proches parents sans pattes, ne se cantonnent pas au stricte nanar.

Rogue, (aka Solitaire ou encore Eaux Troubles, c'est un peu au choix, mais Rogue j'aime bien, Rogue ça fait classe, et c'est un mot que Matt Hooper utilise dans Jaws), est certainement un des meilleurs films du genre, devant le premier Lake Placid, qui alliait les effets spéciaux de Stan Winston avec une dose d'humour et de second degré plutôt bien sentie, et à un niveau similaire avec Black Water, beaucoup plus minimaliste et réaliste, privilégiant le coté tension lancinante.
Solitaire pourrait être une alliance des deux, avec un crocodile marin au coté démesuré et surpuissant complètement surréaliste (quoi que...) mais avec une ambiance type "histoire vraie" vraiment placée avec astuce et talent, faisant virer d'un coup un film à caractère touristique quasi documentaire à l'horreur pure, ne s’embarrassant pas de fanfreluches narratives à la Primeval. La tension sait se placer plus ou moins, et il est bien possible que le film arrive à faire sursauter par moments. Le tout dans un crescendo mené par accoups brutaux et efficaces vers un final assez impressionnant tant la grosse bêbête brille d'une certaine monstrueuse crédibilité.

Un film qui n'est pas un nanar, loin de là, prouvant qu'il réside un petit (tout petit) héritage timide de Jaws dans le monde de la série B, parfois maladroit mais persévérant. Peut être bien le meilleur film de crocodile avec Black Water, son proche cousin australien.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1240 fois
25 apprécient

zombiraptor a ajouté ce film à 11 listes Solitaire

Autres actions de zombiraptor Solitaire