La panne "Solo", un incident dans la saga

Avis sur Solo : A Star Wars Story

Avatar guitt92
Critique publiée par le

Depuis la prise en main par Disney de la saga SW, je n'avais que très peu de chose à reprocher aux projets successifs. Un retour propre et efficace pour l'épisode 7, puis une première side story vraiment plaisante, et surtout un épisode 8 qui (enfin) prenait des risques et proposait de vrais idées de ciné.
Oui mais voilà, le nouveau side movie n'a pas su exciter comme les précédents ; des soucis de production dantesques qui ont eu raison des premiers réalisateurs Lord & Miller (virés en plein tournage malgré la hype qui entourait leur présence sur la saga) ; l'arrivée du (trop) gentillet Ron Howard connu pour sa bienveillance envers les choix des studios ; les re-shoots multiples ; la sortie à la veille de l'été 5 mois après l'épisode 8... Bref, l'envie n'était pas là. Mais après tout "Rogue one" avait connu ce genre de soucis, et le résultat avait surpris en bien.

Sauf que la principale cause de "l'échec" commercial annoncé de SOLO n'est pas à chercher dans sa genèse... Mais dans le film en lui-même.
D'abord le film ne sert strictement à rien. Il tombe dans le piège du fan service pour répondre à des questions... qu'on ne se posait pas. Et même si on se les posait, on ne voulait pas forcément avoir de réponses, cela faisait parti du principe même de Star Wars ! C'est quand même une saga qui commençait sciemment à l’épisode 4, nous laissant comprendre ou imaginer le passé de chacun. Déjà la saga prequel était d'une utilité contestable. Mais là... Le film ne laisse aucun mystère sur ce personnage emblématique, et s’obstine à nous livrer des détails clin d’œil... Mais oublie de faire un film qui a du sens pour l'évolution du personnage, comprendre les clés de son comportement etc.
Dans tout ça Alden Ehrenreich, qui hérite du rôle mythique de Harrison Ford, ne saisit jamais le sens de son personnage, et livre une prestation sans subtilité, il est juste tête à claque et arrogant, et finalement pas très fun.
Il y a pourtant du potentiel tout au long du film ; le travail subtil de photo de Young (dans les tons sombres, je déconseille la 3D), le génial Donald Glover dans le rôle de Lando qui prend un plaisir communicatif à jouer dans la saga culte, des scènes d'action qui fonctionnent. Mais quand il n'y a pas de liant... c'est l'ennui qui gagne vite.

Sans enjeu, sans inspiration, sans envie, ce "Solo" est une réelle déception sans être totalement un raté. Mais c'est la première panne d'inspiration de l'ère Disney, et cela pose des questions sur l'avenir

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 157 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de guitt92 Solo : A Star Wars Story