Affiche Sombre

Sombre

(1999)
12345678910
Quand ?
7.1
  1. 10
  2. 9
  3. 22
  4. 20
  5. 37
  6. 58
  7. 89
  8. 112
  9. 84
  10. 47
  • 488
  • 55
  • 841

Jean tue, il rencontre Claire, elle est vierge / Claire aime Jean / elle reconnaît à travers les gestes de Jean, sa maladresse, sa brutalité, elle reconnaît ce qui obscurément la retient elle aussi hors du monde / et jusqu'alors frappée de désespoir, du désespoir d'une vie non vécue, cet homme la...

Casting : acteurs principauxSombre

Casting complet du film Sombre
Match des critiques
les meilleurs avis
Sombre
VS
Avatar toma_uberwenig
8
...dans une ténébreuse et profonde unité...

Une salle de spectacle, pleine d'enfants dans l'ombre, qui regardent semble-t-il un spectacle de Guignol, surexcités et amusés. Un bruit blanc, sourd, étouffant se met à sourdre, l'image s'assombrit encore un peu, et s'accélère. Les visages des enfants hurlant "derrière toi" deviennent bestiaux, expriment la sauvagerie primale, la peur, et la scène bascule de l'innocence à l'effrayant. Si le spectateur est en angoisse à ce moment, alors il est parti pour un voyage extrême et se trouve là où il...

7
Loup, y es-tu ?

Sombre nous raconte l'histoire d'un tueur en série qui séduit des femmes et les étrangle. Il rencontre un jour Claire et ensemble ils vont réussir à nouer une certaine relation. La narration lorgne du côté du conte, lui est un loup, elle est vierge. Sombre nous offre aussi et surtout un réalisation archipersonnelle de Monsieur Grandrieux, tendance lynchienne, arty jusqu'au bout des griffes. Filmer des scènes avec un éclairage réduit est une gageure technique. Jouer avec le noir... Lire la critique de Sombre

2
Critiques : avis d'internautes (10)
Sombre
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Noirceur virginale

Oeuvre d'Art intégrale Sombre est un premier film littéralement subjuguant, plastiquement radical et résolument immersif. Philippe Grandrieux nous promène d'un bout à l'autre sur les routes hexagonales, accompagné de sa chef opératrice Sabine Lancelin et de son acteur fétiche Marc Barbé, narrant avec brillance la balade scabreuse de Jean, marionnettiste itinérant avide de proies féminines et... Lire l'avis à propos de Sombre

4
Avatar stebbins
10
stebbins ·
Découverte
Critique de Sombre par Rozbaum

En vérité, si j'écris cette critique, ce n'est que pour tenter de justifier la brutalité de ma note. Ce film, je le hais, je le déteste de tout mon être, mais pour des raisons autrement plus nobles, autrement plus fortes qu'une simple constatation de médiocrité. La cause en est bien simple : Grandrieux n'est pas un de ces scientifiques du cinéma pédant et verbeux (bien qu'il le paraisse sur... Lire la critique de Sombre

38 4
Avatar Rozbaum
1
Rozbaum ·
Sombre

A l’aube, je dessine les traits frivoles de ton geste Qui s'échappe au contour brumeux de ta vie funeste ; Cette obscurité se tait ; se tasse; dévisage mon ennui Pour mieux me nuire. Pour mettre fin à mes cris. Quand tu dodelines sur tes deux pieds volatiles Je souris en comptemplant nos nuages tactiles, Ton odeur. Le plaisir éphémère de nos étreintes Fait ressurgir les fantomes de mes... Lire la critique de Sombre

21 5
Avatar Velvetman
9
Velvetman ·
Critique de Sombre par Clément Poursain

Je n'ai pas aimé Sombre. Comment quiconque pourrait aimer cette longue plage d'engourdissement sèche et brutale? Or, il ne nous est pas demandé d'aimer quoi que ce soit chez Grandrieux, il ne nous est même rien demandé du tout. Tout nous est imposé, qu'on le veuille ou non, par une force d'évocation, une incarnation de l'image qui nous place à la merci de... de qui? du réalisateur, ou de Jean,... Lire la critique de Sombre

5
Avatar Clément Poursain
9
Clément Poursain ·
Mise au point capricieuse

En étouffant son spectateur par une mise en scène oppressante, Philippe Grandrieux kidnappe ce dernier pour une plongée en apnée dans les plus noires ramifications de l'être humain. Caméra suffocante, enchaînant les gros plans, pour ne laisser aucun échappatoire possible à l'oeil qui les découvre, usant à outrance des frontières du visible pour brouiller les pistes autant que pour épouser la... Lire l'avis à propos de Sombre

2 2
Avatar oso
6
oso ·
Toutes les critiques du film Sombre (10)