Affiche Somewhere

Critiques de Somewhere

Film de (2010)

Critique de Somewhere par Le Blog Du Cinéma

Les jupes plissées virevoltent dans l'air saturé d'une chambre d'hôtel. Elles montent, descendent, tournoient comme des toupies fascinantes, elles dessinent des volutes blanches qui se perdent dans l'esprit esseulé de Johnny Marco. Acteur plus connu pour sa belle gueule que pour sa filmographie, il erre dans Le Château Marmont, hôtel mythique hollywoodien. Jay McInerney disait de ce lieu culte «... Lire l'avis à propos de Somewhere

2
Avatar Le Blog Du Cinéma
7
Le Blog Du Cinéma ·

Critique de Somewhere par Kapow_and_Boom

Ce dernier film n'est pas sans défauts, il est lent, pas spécialement profond, une histoire simple peut être trop, mais voilà c'est tout ça qui fait que j'ai adoré, la photo est superbe, il est très léger et on se laisse vite emporter, les acteurs sont pleins de charme surtout la jeune elle fanning. Pour moi ce film est comme une berçeuse ou une belle histoire qu'on nous raconte avant de... Lire l'avis à propos de Somewhere

2
Avatar Kapow_and_Boom
8
Kapow_and_Boom ·

Critique de Somewhere par jeboisduscotch

Un film contemplatif qui possède un charme certain, mais malgré mon irrépressible envie d'aimer ce film, notamment pour la nonchalance jouissive de son protagoniste principal et son impuissance face au vide béant qu'est son existence, j'ai quand même bien eu tendance à me faire chier. Au point d'appuyer sur ma barre d'espace pour relancer le film, croyant qu'il était en pause. Alors qu'en fait... Lire la critique de Somewhere

2
Avatar jeboisduscotch
4
jeboisduscotch ·

Critique de Somewhere par WVH55

C'est quoi ce film raté, indigne de sa réalisatrice, Stephen Dorff ne vaut pas Bill Murray dans Lost in translation (dont ce film est juste une pale copie), on à une facheuse impressions de voir la fin de Marie Antoinette en boucle, d'ailleur y a que des boucles dans ce film qui est quand même touchant grâce à l'apport du personnage de Cleo (campé par la meilleur actrice de ce film Elle Fanning,... Lire la critique de Somewhere

2
Avatar WVH55
4
WVH55 ·

Quelque part dans le temps bergsonien

Si Sofia Coppola était déjà une auteur à part de part ses œuvres précédentes, ici elle se déconnecte complètement des productions formatées actuelles et signe son film son film le plus hardcore. Ainsi le spectateur pourra faire l'expérience de l'ennui, de la lenteur et du temps qui passe. Toutes les scènes sont donc très longues, souvent dénuées de dialogues et avec peu ou pas de musique. Le... Lire la critique de Somewhere

2 7
Avatar Saugom
6
Saugom ·

Critique de Somewhere par MorganePrvst

J'ai eu très peur au début du film, les scènes y sont extrêmement longues et lentes et si tout le film avait été comme ça, ça aurait été une énorme déception. Je l'attendais avec impatience ce nouveau Sofia Coppola, et au final j'en suis plutôt satisfaite. Le duo Stephen Dorff / Elle Fanning fonctionne à merveille. C'est loin d'être le meilleur Sofia Coppola, pour moi, mais l'ambiance Coppola... Lire la critique de Somewhere

2
Avatar MorganePrvst
7
MorganePrvst ·

Critique de Somewhere par loval

Primé lors du dernier festival de Venise, le dernier bébé de Sofia Coppola avait levé une vilaine polémique, puisque le président de cette édition n'était autre que Quentin Tarantino, l'ex-petit ami de la dame. Mais laissons ces bavardages inutiles à ceux qui ont du temps à perdre, et concentrons-nous plutôt sur ce Somewhere. Bien qu'il soit probablement le film le plus faible de Coppola-fille,... Lire la critique de Somewhere

2 2
Avatar loval
8
loval ·

Critique de Somewhere par LouisLepron

C'est mou, c'est lent, c'est toutes ces choses que n'aiment pas nos sociétés modernes, trop habituées aux remous, aux spectacles incessants so TF1 et à des images qui défilent aussi vite que des gazouillis, le plus souvent futiles. Et alors que les médias peuvent traiter aussi rapidement qu'ils le peuvent de sujets aussi sensibles que la liberté d'expression en Tunise, Sofia Coppola s'arrête... Lire la critique de Somewhere

2
Avatar LouisLepron
8
LouisLepron ·

Critique de Somewhere par Floralysse

C'était un peu le film que j'attendais avec impatience. Sofia Coppola avait su me séduire. Virgin Suicides et son esthétique, Lost in Translation et Scarlett Johansson, et Marie-Antoinette avec ces converses et ce côté rock'n'roll. Mais là, que s'est-il passé ? Rien dans le jeu d'acteur, rien dans la narration, rien dans l'esthétique. On retrouve un film plat, encore plus chiant que ceux... Lire la critique de Somewhere

2
Avatar Floralysse
3
Floralysse ·

Critique de Somewhere par Bananobob

Pas complètement inintéressant et moche, mais quand même suffisamment inintéressant et moche pour faire des fixettes sur le petit-déjeuner préparé par Elle Fanning. Je licencie mon chef étoilé et je l'engage comme cuisinière. Lire la critique de Somewhere

3
Avatar Bananobob
5
Bananobob ·