Avis sur

Somewhere par Floore

Avatar Floore
Critique publiée par le

J'ai vu Somewhere hier, et je viens seulement d'y repenser, en voyant l'affiche. C'est déjà mauvais signe.

LE film où il ne se passe RIEN. Tout un concept! L'entrée en matière déjà m'a refroidie : 5-6 tours de Ferrarri (beau bruit!), et au 6ème (je n'ai pas compté), le héros descend et... voilà. Plan suivant.
Alors on a saisi le message : être beau, riche et célèbre, ça ne rend pas heureux. Tout avoir à portée de main c'est déprimant. Johnny Marco s'ennuie!

Synopsis : le grand acteur hollywoodien séjourne dans un hôtel et il ne sait pas quoi faire de ses 10 doigts (d'où les tours de Ferrarri). Donc au programme : dormir, boire une bière, regarder l'agitation de son balcon, mettre des canons dans son lit (mais c'est trop facile).
Et puis arrive l'"élément perturbateur", sa fille de 11 ans. Sa mère la lui confie (on ne sait pas trop pourquoi mais ça a l'air glauque). La complicité père-fille est un peu laborieuse. Quelques sourires tout de même. Et la fille repart, et le père pleure et... voilà qu'il se rebelle! Il prend sa Ferrari, conduit jusqu'à une route déserte et... abandonne sa voiture! Ouioui!

Des bons points: de très jolis plans, de l'humour quand même (la scène du lap dance dans la chambre...). Et même si le film est très plat, bizarrement je ne me suis pas FRANCHEMENT ennuyée. Sans doute parce que c'est plutôt joli en fait.
La thématique est intéressante, c'est assez audacieux de la part de Sofia Coppola d'évoquer la dépression de star (même si j'ai un peu de mal à compatir).
Recommandé à tous ceux qui aiment les films contemplatifs.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 204 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Floore Somewhere