Vous aimez les films rythmés ? L'étrange bande de percussionnistes de Sound of Noise va alors vous enchanter et mettre un peu de battant dans vos coeurs.

Les suédois ont parfois de drôles d'idées, comme celle de taper sur n'importe quoi pour faire de la musique. Et bizarrement, ça fonctionne drôlement bien ! Dans Sound of Noise en tout cas ça fait du bruit.

Il faut dire que le projet (soutenu par des producteurs français !) est original. L'idée, qui a débuté dans un court-métrage, est donc de faire jouer des percussionnistes avec des objets incongrus, dans des lieux inattendus. Ainsi, 5 morceaux (en comptant l'introduction) seront joués par la troupe tout au long du film. Si nous n'avions eu que ces morceaux de bravoure, nous n'aurions eu qu'un florilège de leurs talents mais les réalisateurs (Ola Simonsson et Johannes Stjarne Nilsson) ont su rassembler et lier ces moments forts avec un histoire aussi originale que sympathique.

Ainsi c'est par l'intermédiaire du policier Amadeus Warnebring que l'ont prend connaissance des faits de a troupe. Le pauvre flic a grandi dans une famille de musicien et ne supporte plus une note de musique. Aussi, alors qu'il enquête sur les délits des percussionnistes en délire, il se rend compte qu'ils pourraient bien lui permettre d'être un peu tranquille.

Alors oui, c'est un peu original, mais le scénario reste avant tout l'occasion de mettre en place 4 séquences où la musique prime. Et lorsque ces séquences commencent, on exulte et on tape du pied tant la rythmique est excellente. On a à chaque fois une seule envie, celle de découvrir le morceau suivant (et on n'est à chaque fois aucunement déçu par l'ingéniosité des gars de la troupe). Le travail sur les sons est tout simplement génial et on ne peut qu'être emporté par les morceaux qu'interprète la troupe aux individus dont le caractère est bien trempé (et chacun a droit à sa petite scène, donnant en un clin d'œil du relief à son personnage et apportant quelques touches d'humour bienvenues) et l'histoire finalement très tendre.

Il en résulte du coup un moment fort agréable. On en sort avec le sourire aux lèvres et surtout l'envie de taper sur chaque objet qui vient dans l'espoir qu'il en sorte une mélodie.
FredP
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

Le 27 décembre 2010

17 j'aime

Sound of Noise
Toki
8

Je pense que moi aussi j'aurais craqué.

Sound of noise est un peu l'OVNI cinématographique que j'attendais depuis pas mal de temps. Et j'en suis plutôt satisfait. On est donc parti pour un critique en quatre mouvements. Attention,...

il y a 11 ans

17 j'aime

2

Sound of Noise
FredP
7

Critique de Sound of Noise par FredP

Vous aimez les films rythmés ? L'étrange bande de percussionnistes de Sound of Noise va alors vous enchanter et mettre un peu de battant dans vos coeurs. Les suédois ont parfois de drôles d'idées,...

il y a 12 ans

17 j'aime

Sound of Noise
arthur404
3

Non-film prétexte.

Et si on faisait un clip où on taperait partout comme dans notre appartement, sauf qu'on dirait que ça serait un film et qu'on ferait ça dans toute une ville ? Sound of Noise est bâti sur UNE idée...

il y a 12 ans

10 j'aime

Sound of Noise
FredP
7

Critique de Sound of Noise par FredP

Vous aimez les films rythmés ? L'étrange bande de percussionnistes de Sound of Noise va alors vous enchanter et mettre un peu de battant dans vos coeurs. Les suédois ont parfois de drôles d'idées,...

il y a 12 ans

17 j'aime

Winter's Bone
FredP
5

Critique de Winter's Bone par FredP

Ree, une jeune fille de 17 ans doit s'occuper de sa petite sœur et de son petit frère parce que sa mère est malade et que son père est en prison. Mais voilà, on apprend que son père est sorti de...

il y a 11 ans

10 j'aime

Cogan : Killing Them Softly
FredP
8

Critique de Cogan : Killing Them Softly par FredP

Ce que l'on retiendra le plus finalement de ce Killing them softly, à côté des crises existentielles des tueurs à gages et des séquences violentes, c'est surtout son discours politique...

il y a 10 ans

9 j'aime