Affiche Soupçons

Critiques de Soupçons

Film de (1941)

Hitchcock nous mène par le bout du nez

Hitchcock a souvent dit que Soupçons était son second film "anglais" (après Rebecca) tourné à Hollywood ; les acteurs, le roman, l'ambiance, le décor, tout est anglais, et c'est justement cette atmosphère unique qui donne une contenance à cette oeuvre qui commence à la manière de ces brillantes comédies sentimentales que tournait Cary Grant, d'où son choix... Lire l'avis à propos de Soupçons

28 44
Avatar Ugly
8
Ugly ·

Flippy Grant

Sur le fond je ne vous apprends rien en dévoilant que ce film traite de la paranoïa. Celle d'une jeune mariée (jouée par Joan Fontaine) qui épouse un homme séduisant (Cary Grant) autant sur un coup de tête que sur un coup de cœur, et se met progressivement à douter de son mari dès la fin de leur lune de miel. En effet son époux semble être un tantinet moins prévoyant que ne le laissait penser le... Lire l'avis à propos de Soupçons

27
Avatar Kogepan
8
Kogepan ·

I always think of my murderers as my heroes

Si la fin justifie les moyens, celle de Suspicion semble plutôt infirmer,ou tout du moins amoindrir, la démarche entreprise par Hitchcock durant tout le métrage. Imposée par les studios, qui ne voulaient pas jouer avec l'image bankable de Cary Grant, cette conclusion aux allures d'happy end tombe un peu comme un cheveu sur la soupe et s'accorde mal avec l'ambiance suscitée jusqu'alors.... Lire la critique de Soupçons

18
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Critique de Soupçons par Sergent Pepper

Un beau film sur le point de vue et la paranoïa, sur les fausses pistes et le fantasmes. Grant est extraordinaire de séduction - supposées - vénéneuse et l'amour devenu angoisse très subtil chez Joan Fontaine. C'est un peu le pendant de l'Oncle Charlie de l'Ombre d'un doute, et les deux peuvent être considérés comme un diptyque en miroir inversé. Le film se construit par paliers, qui nous... Lire l'avis à propos de Soupçons

18 1
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

L'amour du risque

Alors qu'elle rencontre Johnnie, un charmant et malin joueur, dans un train, la belle et riche Lina s'éprend peu à peu de lui. Pourtant, elle va commencer à découvrir sa vraie personnalité et douter de ses faits et gestes... Dès cette première rencontre, magique, dans le train, le ton est donné et dans un premier temps, Hitchcock met en place une ambiance plutôt légère et on s'amuse... Lire la critique de Soupçons

18 1
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Critique de Soupçons par AMCHI

Soupçons n'est pas le film le plus angoissant d'Alfred Hitchcock mais c'est indéniablement un très bon film. Cela commence comme une comédie romantique puis cela glisse vers un suspense feutré, le doute s'installe au sein du très beau couple Joan Fontaine/Gary Grant (tout 2 excellents acteurs). Un film agréable qui prouve encore une fois qu'on peu faire un thriller sans excès de... Lire l'avis à propos de Soupçons

7 2
Avatar AMCHI
8
AMCHI ·

L'Ombre d'un doute

Dans la dernière séquence du film, une Joan Fontaine éplorée et implorante s'effondre sur Cary Grant, s'excusant, en larmes, de son comportement jusque-là égocentrique, indigne de l'épouse qu'elle aurait dû être. D'abord réfractaire à l'idée de lui pardonner, Cary Grant fait finalement demi-tour et enlace sa bien-aimée, la ramenant par la suite au sein de la demeure maritale afin de... Lire l'avis à propos de Soupçons

10 6
Avatar Dream
2
Dream ·

Critique de Soupçons par batman1985

Ça faisait un petit temps que je n'avais pas regardé un petit Hitchcock. C'est chose faite avec Soupçons, qui mets en scène un acteur que j'adore particulièrement: Cary Grant. D'ailleurs Hitchcock a très souvent utilisé des acteurs que j'appréciais. James Stewart est de ceux-là par exemple. Pourtant avec ce film, j'avais comme une impression de déception sur le départ. Je ne retrouvais pas le... Lire l'avis à propos de Soupçons

6
Avatar batman1985
8
batman1985 ·

Explication de la déception...

Le film commence en comédie (agréable), se poursuit en suspens (réussi) et finit... en queue de poisson (c'est très décevant). Ce film n'est pas produit par Hitchcock au contraire de ses grandes réussites suivantes. C'est le second film "suspens" réalisé aux USA (il a aussi réalisé une comédie "joies conjugales" dont il ne parlera jamais). Après Rebecca, Soupçons, qui est un vieux projet de... Lire la critique de Soupçons

3 3
Avatar p3i
7
p3i ·

Critique de Soupçons par Christine Deschamps

Qu'est-ce qu'on obtient, à fonder toute une société sur des codes rigides qui étouffent les aspirations intimes des gens, hein ? Eh bien, des envies de meurtre, bien entendu. Ou la terreur d'être tué, quand on a conscience du mal qu'une telle restriction de liberté peut entrainer. C'est une analyse personnelle, bien entendu, mais une plongée dans les films américains ou anglais des années... Lire l'avis à propos de Soupçons

1
Avatar Christine Deschamps
6
Christine Deschamps ·