Affiche Sourires d'une nuit d'été

Sourires d'une nuit d'été

(1955)

Sommarnattens leende

12345678910
Quand ?
7.3
  1. 1
  2. 3
  3. 2
  4. 14
  5. 33
  6. 121
  7. 282
  8. 265
  9. 53
  10. 26
  • 800
  • 67
  • 630

Séduisant quadragénaire, Frederik Egerman a épousé en secondes noces Anne, qui a l’âge de son fils Henrik. Épouse insatisfaite, Anne a pour confidente et complice Petra, la soubrette, dont les charmes ne laissent pas Henrik indifférent.

Casting : acteurs principauxSourires d'une nuit d'été
Casting complet du film Sourires d'une nuit d'été
Match des critiques
les meilleurs avis
Sourires d'une nuit d'été
VS
Les douceurs de Suède

Il est saisissant de constater comme il est facile de s’enfermer dans des idées préconçues, de se laisser guider passivement par des préjugés que l’on peut avoir sur l’œuvre d’un cinéaste. Il est rassurant de réaliser comme il est aisé de changer d’avis lorsque l’on a finalement décidé de retenter l’aventure. Ma première expérience du cinéma d’Ingmar Bergman est vieille de bientôt dix ans – le visionnage de « Monika » en classe de seconde proposé par un professeur de français...

6
Avatar In_Cine_Veritas
5
In_Cine_Veritas
Cinéaste au grand jour

Malgré ses apparences, Sourires d’une nuit d’été n’est pas l’adaptation d’un roman ou d’une pièce de théâtre. L’auteur du scénario, Ingmar Bergman lui-même, était avant tout un homme de théâtre. Tôt dans le film, une réplique fait mention que nous ne sommes plus au théâtre, celle-ci ne doit pas être prise au pied de la lettre. Tout dans Sourires d’une nuit d’été renvoie au théâtre : l’abondance des plans frontaux et des scènes tournées en intérieur, la... Lire la critique de Sourires d'une nuit d'été

Critiques : avis d'internautes (21)
Sourires d'une nuit d'été
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le Jeu du libertinage et du hasard

Ingmar Bergman est -il l'archétype du cinéaste austère par excellence ? Beaucoup le pensent en effet, considérant son cinéma comme étant purement intellectuel et froid, dénué de toutes émotions. Ce n'est pas pour rien si Persona et le Septième Sceau restent ses films les plus emblématiques. Et pourtant, tout chez lui n'est pas... Lire l'avis à propos de Sourires d'une nuit d'été

43 7
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·
Sommarnatens Leende

Sommarnatens Leende (les sourires de la nuit estivale) est une comédie signée Ingmar Bergman (s'il vous plaît), dans lequel il explore avec une légèreté tout à fait appropriée les rapports homme(s)-femme(s) dans la classe bourgeoise du siècle dernier, entre érotisme, devoir conjugal et amour romantique. Durant tout le film, on sent une certaine influence du cinéma Français de... Lire la critique de Sourires d'une nuit d'été

5
Avatar Marcel Patulacci
8
Marcel Patulacci ·
Découverte
Estivales de vannes

Les véritables comédies de Bergman sont suffisamment rares pour qu’on s’y attarde, et force est de constater que celle-ci est une grande réussite. Tourné comme son possible dernier film lors d’un point mort de sa carrière, Sourires d’une nuit d’été est alors une sorte de baroud d’honneur pour le réalisateur, et se distingue très nettement... Lire la critique de Sourires d'une nuit d'été

24
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
Critique de Sourires d'une nuit d'été par Chinaski

"Sourires d'une nuit d'été" surprend dès le générique en annonçant crânement son genre, la "comédie romantique". Plutôt saugrenu pour un Bergman... Et c'est donc sur le ton d'un vaudeville subtil et intelligent que le récit prend forme, s'intéressant aux tourbillons amoureux et (ou) libertins d'un microcosme de bourgeois. Entre quelques répliques acerbes et cyniques et un questionnement habile... Lire la critique de Sourires d'une nuit d'été

8 1
Avatar Chinaski
7
Chinaski ·
Critique de Sourires d'une nuit d'été par Alligator

Comédie très légère, pleine d'ironie moqueuse vis à vis des personnages tous plus ou moins prisonniers de leurs illusions. Amoureuses d'abord, vertueuses ou libres ensuite. Le fils dévôt, coincé de la stouquette, refoule ses sentiments passionnés à l'égard de sa belle-mère, aussi jeune que lui. Laquelle n'en ressent pas moins mais reste attachée à la figure tutélaire et néanmoins sans attrait... Lire la critique de Sourires d'une nuit d'été

6
Avatar Alligator
8
Alligator ·
Toutes les critiques du film Sourires d'une nuit d'été (21)
Vous pourriez également aimer...