Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Sourires d'une nuit d'été

Critiques de Sourires d'une nuit d'été

Film de (1955)

  • 1
  • 2

Le Jeu du libertinage et du hasard

Ingmar Bergman est -il l'archétype du cinéaste austère par excellence ? Beaucoup le pensent en effet, considérant son cinéma comme étant purement intellectuel et froid, dénué de toutes émotions. Ce n'est pas pour rien si Persona et le Septième Sceau restent ses films les plus emblématiques. Et pourtant, tout chez lui n'est pas... Lire la critique de Sourires d'une nuit d'été

38 7
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

Estivales de vannes

Les véritables comédies de Bergman sont suffisamment rares pour qu’on s’y attarde, et force est de constater que celle-ci est une grande réussite. Tourné comme son possible dernier film lors d’un point mort de sa carrière, Sourires d’une nuit d’été est alors une sorte de baroud d’honneur pour le réalisateur, et se distingue très nettement... Lire l'avis à propos de Sourires d'une nuit d'été

19
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Critique de Sourires d'une nuit d'été par Chinaski

"Sourires d'une nuit d'été" surprend dès le générique en annonçant crânement son genre, la "comédie romantique". Plutôt saugrenu pour un Bergman... Et c'est donc sur le ton d'un vaudeville subtil et intelligent que le récit prend forme, s'intéressant aux tourbillons amoureux et (ou) libertins d'un microcosme de bourgeois. Entre quelques répliques acerbes et cyniques et un questionnement habile... Lire la critique de Sourires d'une nuit d'été

8 1
Avatar Chinaski
7
Chinaski ·

Les Amoureux, faites vos jeux !

Ce marivaudage cruel et sensuel révèle un Bergman inattendu ! Les chassés croisés amoureux de quatre couples sont au cœur d'une comédie menée à la cravache au rythme de musiques moqueuses ou ironiques. Le cinéaste cherche à se faire plaisir et à rire de tout - y compris des sujets les plus graves. Vivacité, gaieté et fantaisie caractérisent l'atmosphère de cette histoire de la Belle Époque,... Lire la critique de Sourires d'une nuit d'été

2
Avatar Lionel Bonhouvrier
8
Lionel Bonhouvrier ·

Critique de Sourires d'une nuit d'été par Alligator

Comédie très légère, pleine d'ironie moqueuse vis à vis des personnages tous plus ou moins prisonniers de leurs illusions. Amoureuses d'abord, vertueuses ou libres ensuite. Le fils dévôt, coincé de la stouquette, refoule ses sentiments passionnés à l'égard de sa belle-mère, aussi jeune que lui. Laquelle n'en ressent pas moins mais reste attachée à la figure tutélaire et néanmoins sans attrait... Lire l'avis à propos de Sourires d'une nuit d'été

6
Avatar Alligator
8
Alligator ·

Les douceurs de Suède

Il est saisissant de constater comme il est facile de s’enfermer dans des idées préconçues, de se laisser guider passivement par des préjugés que l’on peut avoir sur l’œuvre d’un cinéaste. Il est rassurant de réaliser comme il est aisé de changer d’avis lorsque l’on a finalement décidé de retenter l’aventure. Ma première expérience du cinéma d’Ingmar Bergman est vieille de bientôt dix... Lire l'avis à propos de Sourires d'une nuit d'été

5
Avatar Aramis
9
Aramis ·

Sommarnatens Leende

Sommarnatens Leende (les sourires de la nuit estivale) est une comédie signée Ingmar Bergman (s'il vous plaît), dans lequel il explore avec une légèreté tout à fait appropriée les rapports homme(s)-femme(s) dans la classe bourgeoise du siècle dernier, entre érotisme, devoir conjugal et amour romantique. Durant tout le film, on sent une certaine influence du cinéma Français de... Lire la critique de Sourires d'une nuit d'été

5
Avatar Marcel Patulacci
8
Marcel Patulacci ·

Critique de Sourires d'une nuit d'été par ghyom

Après le somptueux "Les Fraises sauvages", voici mon 2è Bergman. Souhaitant rester dans la légèreté j'ai choisi ces "Sourires d'une nuit d'été". Marivaudage où l'on n'attend pas vraiment un cinéaste comme Bergman. On ne peut que constater qu'il se frotte au genre avec talent. Un avocat : Me Egelman, sa toute jeune 2de épouse Anne (18 ans et encore vierge malgré un mariage il y a déjà 2 ans), son... Lire l'avis à propos de Sourires d'une nuit d'été

2
Avatar ghyom
7
ghyom ·

Comédie bergmanienne

La dépression qu'était née sur le tournage de Rêve de femmes s’intensifia durant son séjour en Suisse, où Bergman s'était rendu pour écrire le scénario. Le producteur lui avait fait entendre de concevoir une comédie, sans que celle-ci ne soit trop dramatique, sinon les possibilités de produire le film aurait été moindre. Bergman avait besoins d'argent de manière urgente... Lire la critique de Sourires d'une nuit d'été

Avatar OuaZz
9
OuaZz ·

Théâtre cruel

Le succès critique de Bergman commença à prendre forme à partir de Sourires d'une nuit d'été qui est bien loin de l'image austère le plus souvent accolée au maître suédois. De là à la considérer comme une comédie légère, il y a un pas. Il s'agit plutôt d'un marivaudage cruel assez souvent théâtral (dont l'art avait la préférence de Bergman sur le cinéma, ne l'oublions jamais). Pour être... Lire l'avis à propos de Sourires d'une nuit d'été

Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·
  • 1
  • 2