Si vous montrez ce film à vos gosses, vous allez en faire des dégénerés...

Avis sur Souris City

Avatar Hypergerme
Critique publiée par le

Ah la belle purge que voici. Un condensé du pire de l'animation des années 2000's (et pourtant, si il y a bien un domaine dans lequel je suis indulgent, c'est l'animation, car mon petit Peter Pan à l'intérieur de moi adore ça).

Bon déjà dès les premières secondes, nos yeux refusent totalement de regarder l'écran tellement l'image est moche. Les studios Aardman méritent de périr en enfer pour leur hérésie d'avoir sortie leur film en images de synthèse, alors qu'avec leur pâte à modeler en stop motion, c'est eux qui possédaient le style le plus charmant de l'animation moderne.
Alors évidemment, avec un des mecs ayant bossé sur Wallace et Gromit, ils font de l'animation dans le style total du studio, MAIS en image de synthèse. Le quidam voyant l'affiche se dit "chouette, ça c'est fait par les mecs de Chicken Run, ça va être au minimum joli" : et non c'est une purge visuelle, le style Aardman ne s'adapte pas du tout à l'image de synthèse.
De plus, tout est moche, l'animation des humains (totalement pompée, comme la scène d'intro d'ailleurs, sur Toy Story premier de la saga). L'eau est horrible (Nemo était sorti trois ans avant, à côté, Souris City, on dirait une production Vídeo Brinquedo). Le manque d'image par seconde, l'animation des personnages, les décors vides, l'eau, tout est dégueulassement immonde dans ce film : c'est franchement inacceptable de la part de DreamWorks (faites pas vos rapiats les mecs, parce qu'avec toutes vos merdes sans âme que vous nous sortez, vous avez au moins autant de blés que Pixar, j'suis sûr, pour qu'on puisse voir une image correcte).

A côté de ça, (comme si ça ne suffisait pas pour lui donner une sale note), l'histoire est vraiment d'un simplicité et d'une crétinerie sans nom. Et surtout, le film est tellement feignant qu'il base son histoire uniquement sur des clichés, et pas seulement les clichés du cinéma en général ; non on a le droit aux clichés des films d'animation sans âmes, et les clichés de tout le studio DreamWorks en général :

Ainsi l'humour est très tarte-à-la-crème, et les méchants insipidement loufoques (cliché du cinoch' d'anim').

Pire, parce que Shrek c'était trop bien, on se tape une B.O. pop-rock dégueulasse et très générique. Comme tous les films de DreamWorks (depuis Shrek encore une fois), la fin du film sera encore une PUTAIN DE SCÈNE OU TOUS les personnages dansent sur du funk/disco/house/reprise rock (rayez les mentions inutiles). Comme dans Megamind, Monstres VS. Aliens, etc (qui s'adressaient un peu aux adultes aussi), il y a pas mal de blagues légèrement plus adultes (sur l'origine géographique de certains personnages, et les stéréotypes qui vont avec)... Les gags tombent juste à plat, car je ne pense pas que ce film puisse toucher un gosse de plus de 10 ans. Tel les précurseurs des minions (de 'Moi,moche et méchant'****[ERRATUM]****), on se tape des hordes de limaces chantantes (à la voix de Chipmunks), et faisant n’importe quoi d'une façon mignonne ; c'est horripilants au possible.

Si on y ajoute des personnages plus que maintes fois vu, clichés et génériques pour les plus réussis d'entre eux et juste nuls pour les autres, un film qui pompe des idées à droite à gauche (Toy Story, Ratatouille) et une histoire qu'on devine dès les 10 premières minutes, voici le film d'animation bénéficiant d'un minimum de pognon pour sa conception le plus laid, le plus artistiquement pauvre, le plus inintéressant, le moins drôle et juste le plus détestable que j'ai pu voir de toute ma (certes, encore courte) vie ! (Comment peut-il avoir une moyenne de 5,6 sur le site, ça, ça me travaille encore !!!!)

****[ERRATUM]**** : Ah ben mince alors, je viens de m'apercevoir que M,M&M c'était un film Illumination Entertainment et non DreamWorks, pour le coup, je suis un peu un connard, mais moins que les réalisateurs du film...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 760 fois
10 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Hypergerme Souris City