T'aurais pas vu mon papa ?

Avis sur Souris City

Avatar NicodemusLily
Critique publiée par le

Souris City, c’est une pure découverte due au hasard et à la flemme de mettre un DVD dans le lecteur idoine. Un soir où les parents étaient de sortie, il a fallu choisir une chaîne de télé sur laquelle poser mes mirettes. Et, plus qu’une chaîne, un programme qui soit suffisamment intéressant pour ne pas avoir la sensation que mon cerveau se liquéfiait entre mes deux oreilles. Ainsi, mon choix s’est-il porté sur Souris City dont j’avais vu la bande-annonce x temps auparavant, dont la réplique du titre de cette critique m’avait fait sourire, mais pour laquelle je m’étais dit que c’était peut-être la seule du film qui saurait me dérider.

Quelle erreur n’avais-je pas commis là en imaginant la pauvreté de cette œuvre ! Si on met de côté l’aspect pâte à modeler mixée aux images de synthèse des personnages, ce film est un pur bijou d’humour british. Oui, le spectateur est littéralement inondé de gags à la sauce à la menthe. De fait, si vous n’aimez pas l’humour absurde, loufoque et totalement déjanté, passez votre chemin. Absolument rien n’est pris au sérieux dans cette histoire, si ce n’est la solitude du héros et le sens de la famille de l’héroïne. J’en veux pour preuve ces limaces qui squattent l’image tout au long du film et qui se paient la fiole des protagonistes avec leur petite voix aigrelette.

Je vous conseille cependant de le visionner en version originale pour la prestation de Hugh Jackman, ainsi que celles de Sir Ian McKellen (en crapaud rancunier et adorateur de Sa Majesté la Reine d’Angleterre) et de Jean Reno (Ze Frog, le cousin du crapaud à l’accent bien franchouillard qui n’hésite pas à tacler ses voisins d’Outre-Manche (le film étant fait par des Anglais, les gaulois en prennent aussi pour leur grade)). Mais branchez votre cerveau en mode « gros délire » sinon vous risquez de passer totalement à côté de l’ambiance de l’œuvre. Imaginez tout de même que lorsque l’on parle ici d’appuyer sur un bouton rouge, il s’agit bien d’un bouton rouge (oserais-je expliquer la feinte de cette phrase ? … Non. Je vous laisse voir ça de vos propres globes oculaires).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 479 fois
5 apprécient

NicodemusLily a ajouté ce film d'animation à 6 listes Souris City

Autres actions de NicodemusLily Souris City