Affiche Souvenirs goutte à goutte

Critiques de Souvenirs goutte à goutte

Long-métrage d'animation de (1991)

Un été à la campagne.

Malgré son succès dans son pays d'origine en 1991, Omoide Poro Poro n'aura pas eu les honneurs d'une sortie dans les salles françaises, même tardivement comme ce fut le cas pour la majorité des productions Ghibli. Hormis une projection dans quelques festivals, il faudra attendre 2007 pour le voir sortir chez nous en DVD, et encore, sans tambour ni trompette, ni même... Lire la critique de Souvenirs goutte à goutte

31 6
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Désormais au programme de sixième...Ah non ? Dommage...

Même s'il est loin d'être le meilleur Ghibili, ce film est une belle découverte car nous avons à faire à un nouveau genre. Beaucoup moins de poésie que dans les autres animés du studio, ici il y a un réel souci de réalisme quant à l'intrigue proposée et l'on garde les pieds sur terre tout au long. Merveilleuse analyse de l'enfance, et plus particulièrement quand elle touche à sa fin : toutes... Lire la critique de Souvenirs goutte à goutte

20 4
Avatar emmanazoe
7
emmanazoe ·

L'amour est une rivière, coupant le coeur en morceaux.

Après avoir écumée tous les grands classiques Ghibli, et ayant un appétit sans fin, c'est vers les films mineurs du studio que je me tourne. Et la déception ne pointe jamais le bout de son nez. Souvenirs goutte à goutte est fidèle à l'image que l'on se fait du studio. Il ne déroge pas à la règle et propose une fuite dans le japon des années 60 (pour la partie enfance) et celui des années 80... Lire la critique de Souvenirs goutte à goutte

35 3
Avatar SUNSELESS
7
SUNSELESS ·

Partie de Campagne

Souvenirs Goutte à Goutte, de son titre original "Omoide poro poro", sortie en 1991 est le deuxième film d'Isao Takahata. N'ayant pas encore (mais ça ne serait tardé) découvert son "chef d'oeuvre" comme le clament à l'unisson presse et spectateurs, il s'agit pour moi d'une entrée en matière dans la filmographie de cet autre génie de la Japanimation, cofondateur du Studio de Totoro and co aux... Lire l'avis à propos de Souvenirs goutte à goutte

9
Avatar L_Otaku_Sensei
6
L_Otaku_Sensei ·

Critique de Souvenirs goutte à goutte par Elensar

Omoide Poroporo doit être, injustement, l'un des films les moins connus du studio Ghibli. S'il est vrai que l'on s'éloigne ici de la fantaisie de Miyazaki pour entrer dans un univers plus réaliste, plus mûr aussi, de Takahata, ce film reste tout de même une pièce maîtresse du studio japonais. L'histoire paraît très simple : Taeko, une jeune femme citadine, part prendre ses vacances à... Lire l'avis à propos de Souvenirs goutte à goutte

11
Avatar Elensar
8
Elensar ·

♪♫ Oh, I believe in yesterday ♪♫

Peu après le succès du Tombeau des lucioles, Isao Takahata adapte le manga Omoide poro poro de Hotaru Okamoto, lui permettant d'évoquer la vie par le prisme du souvenir, ainsi que l'opposition entre la vie à la campagne et celle citadine. Le futur réalisateur de Lire l'avis à propos de Souvenirs goutte à goutte

16 10
Avatar Docteur_Jivago
6
Docteur_Jivago ·

Ode à la nostalgie

Ghibli a beau être un studio aux œuvres très populaires, on peut tout de même noter quelques films dans le catalogue qui se font plus discrets. Souvenirs goutte à goutte en fait partie. Réalisé par le grand Isao Takahata, ce long-métrage animé est différent des autres œuvres du studio. Si le parti pris des films du studio annonce pratiquement... Lire la critique de Souvenirs goutte à goutte

5 1
Avatar Miamsolo
8
Miamsolo ·

C'est quoi le projet ?

Je vais faire court car le problème de Omoide Poroporo est simple : il échoue à raconter une histoire. Pendant près de 2h on nous inonde de flashbacks qui ne sont liés ni entre eux, ni avec l'intrigue. Ils ne nous apprennent pas grand-chose sur l'héroïne adulte et ne contribuent que très rarement -et artificiellement- au développement du personnage. On pourrait sans mal raccourcir le film de... Lire l'avis à propos de Souvenirs goutte à goutte

14 1
Avatar Johnny-Jay
4
Johnny-Jay ·

Critique de Souvenirs goutte à goutte par Moinal

Taeko, l’héroïne de Souvenirs gouttes à gouttes, garde en elle son enfant passé et toute sa mémoire, et elle en est bien chanceuse… Nous, après un film, nous sommes obligés de passer à autre chose, de quitter tous ces personnages que l’on a appris à connaître pendant ces quelques moments et de les laisser retourner à l’inexistence. Voilà un peu mon état d’esprit lorsque le... Lire la critique de Souvenirs goutte à goutte

5
Avatar Moinal
9
Moinal ·

Souvenirs aigres-doux

La première fois que j'ai vu ce film, ça n'a pas manqué : le ton nostalgique, le rythme lent, le manque d'une certaine poésie audacieuse ou de la touche épique miyazakienne, tout cela m'avait déçu. Tout comme pour « Le Château ambulant », maintenant que j'ai donné une seconde chance à ce long métrage sans en attendre la lune, mon avis diffère, et en bien ! Takahata réussit à dépeindre... Lire l'avis à propos de Souvenirs goutte à goutte

6 2
Avatar Arthur Debussy
7
Arthur Debussy ·