Pire live-action de Scooby-Doo...

Avis sur Souviens-toi... l'été dernier

Avatar Ji_Hem_
Critique publiée par le

Dans la catégorie « film de merde dont je ne m'explique pas les notes de mes éclaireurs qui pourtant n'excèdent pas le 4 » on a...souviens-toi... l'été dernier, une daube où même la note de 2 me semble trop clémente.

Premièrement, vu que le scénario a été pondu par le même gars qui a écrit Scream, la comparaison est inévitable. Pourquoi écrire un truc, tourner en dérisions toutes les ficelles et les clichés, et réutiliser les mêmes ficelles et clichés tout de suite après en espérant que ça fonctionne ? Si au moins c'était fait correctement, mais même pas, les clichés se suivent, s’enchaînent et schlinguent le cramer tant c'est réchauffé. Le groupe d'ados, les jumpscares, une redneck flippante, les quiproquos à la con, les flics qui ne servent à rien, le mauvais jeu d'acteur, les mauvais dialogues, le tueur naze qui marche à 2km/h, quasiment pas de sang, pas de seins, le sexe en ellipse, la fin pourrie, pas de gore, pas d'idées, pas de blagues, pas de palais, pas de palais, des personnages en bois, pas de cohérence, pas de morale...

Le groupe d'ados c'est un quatuor qu'on a déjà vu et revu, il ne manque que le chien et le van bleu pour en faire un épisode de Scooby-Doo (la moitié du casting est déjà là mais au moins Scooby-Doo proposait des énigmes plus complexes que ça), les personnages n'ont pas de personnalités, ils ne partagent aucune alchimie à l'écran, les dialogues sont creux et vides et on s'en fout de ce qui peut bien leur arriver parce qu’on ne les connaît pas. Genre, le personnage de Jennifer Love Hewitt, partage 30 secondes d'écran avec un personnage qu'on ne voit plus du tout après, sa mère. Aucune construction là autour, la scène ne va nulle part. Et le film se conclut sur elle d'une manière complètement conne : Jennifer culpabilise une année durant parce qu'elle a eu un accident avec un trou du cul qu'elle ne connaît même pas, puis à la fin, après avoir échappé à la mort de peu et avoir vu la moitié de ses amis se faire éventrer, c'est la fête, gros sourire et elle a remonté ses notes scolaires (faut croire que c'est important puisqu'elle le dit...). Pitié mais c'est d'un ridicule.

Le film ne fait pas peur, ne choque pas, ne touche le spectateur a aucun degré sinon l'ennui, le dégoût et le rejet de sa médiocrité, le méchant c'est juste un random pêcheur qui n'a pas apprécié de se faire écraser. C'est sa motivation. Même dans le film Scooby-Doo avec Mr Bean en méchant il y avait des motivations plus profondes derrière. En plus, il est complètement con, pourquoi il tue des types qui n'ont rien à voir avec ça... Pourquoi il marche ? Qu'est-ce qu'il s'emmerde avec un crochet d'abruti ? Ah oui, il y a une légende urbaine d'un trou de balle avec un crochet à la place de la main et qui poursuit Peter-Pan au pays imaginaire avec son bro qui s'appelle Mouche. Enfin, à peu de chose près. Et encore, ça aurait été au moins un peu surprenant.

Ce qui est hallucinant c'est à quel point le film n'est pas original, ni dans la mise en scène, ni dans les idées, ni dans le scénario. Même le méchant n’est pas original ; les personnages le confondent 36 fois avec un autre pêcheur aléatoire... « oui mais ça renforce l'idée que ça peut être n'importe qui mdr » allons, allons c'est de la flûte tout ça.

Pour le coup, la seule bonne chose du film, outre son générique de fin, est son titre qui sonne comme un conseil. Souviens-toi... l'été dernier et tu ne feras pas l'erreur de le regarder deux fois.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 147 fois
1 apprécie

Autres actions de Ji_Hem_ Souviens-toi... l'été dernier