Avis sur

Speed Racer par AlexanderMoon

Avatar AlexanderMoon
Critique publiée par le

L'exeample parfait du film totalement "overlooked", comprendre sous estimé, raté par sa cible (les enfants et les grands enfants) et qui ne meritait en rien un tel bide au box office mondial !

Et pourtant je peux vous dire que je m'attendais au pire quand j'ai (finalement) décidé de le visionner après l'avoir obtenu (neuf et emballé) pour 5 euros (FDP Inclus) !

Mais à ce prix et avec une jaquette et un pitch aussi allechant, je me suis dit "qui ne tente rien n'a rien et si ?"

GRAND BIEN m'en a PRIS !

Pour info je n'avais jamais entendu parler de l'anime japonais dont s'inspire cette adaptation hollywoodienne...Donc je partais avec un oeil neuf sur l'oeuvre en question.

Etant fan de films de courses ainsi que de jeux videos du genre (mario kart, need for speed et autres twisted metal), j'ai totalement adoré l'univers depeint ici ainsi que les magnifiques courses filmées avec creativite et punch par les frangins Wachowski !

Car oui ce film est avant tout un trip visuel mega "kitch" et fluo, ca sature de partout (surtout pendant la première et troisième course) et ca peut donner mal au crâne aux plus fragiles d'entre vous...

Mais celà serait dommage de resumer ce concentré de bonne humeur et cet hymne à l'amour de la famille et son importance dans notre existence ainsi que la passion devorante pour une activité au quotidien.

Servi par un casting qui sonne juste et bien (mention au Racer X, charismatique en diable et bien interprété), une galerie de vilains cartoonesques, je me suis laissé prendre par le rythme echevelé mais oh combien jouissif de l'oeuvre des createurs du (mega surcôté) Matrix...

Mais ce qui m'a le plus surpris c'est que, bien que les trois courses soient le plat de resistance du long metrage et qu'elles valent à elles seules le prix du DVD (ou du ticket cine selon), c'est que le reste du film et ses moments "calmes" sont tout aussi divertissants !

On s'attache à ce gamin à qui le grand frère modèle, disparu lors d'une course, manque terriblement et à sa tribu (ses parents, son petit frère facetieux et son petit singe hilarant).

Beaucoup ont d'ailleurs repproché le côté mièvre de ces scènes mais n'est ce pas les mêmes qui se rejouissent dse films cyniques et malsains qui pullulent à notre epoque au fond ?

Parce que je n'ai pas honte de le dire, j'ai gardé mon âme d'enfant et une part d'innocence (oui ca existe..) et elles perdureront en moi jusqu à la fin des temps...

Donc oui j'ai tout aimé de Speed Racer y compris le gamin que j'ai trouve sympa et même le singe, ils sont les deux gros ressorts comiques du film et, à ma grande surprise, ne sont jamais agaçants et ne nuisent en rien au bon fonctionnement du reste et aux moments plus dramatiques et serieux...

Last but not least, comment ne pas se regaler devant les trois courses dont (ma preferee) celle de Casa Cristo , melange hallucinant de Mario Kart et Twisted Metal !

Portée par la bande son magnifique et ultra jouissive de Michael Giacchino (surtout lors de Casa C), on se regale à voir ses courses poursuites mega cartoonesques et totalement (video) ludiques ^^

2H00 de bonheur integral qui passent aussi vite que la voiture de Speed Racer sur le circuit !

Voué à devenir un film "culte" pour la "geek" generation !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 168 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de AlexanderMoon Speed Racer