Un grand pouvoir implique un grand film

Avis sur Spider-Man

Avatar Real Cosmic M
Critique publiée par le

Attention ! Critique très longue pour un grand film ! Donc prenez du pop corn !

Spider-Man ! Le 3e super-héro le plus connu au monde ! Tout le monde connaît l'histoire du brave adolescent mordu par une araignée radioactive qui lui a conféré des pouvoirs de l'arachnide (les toiles en moins) et de sa maxime :

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Après avoir eu un film plutôt dispensable et une série animée tellement bonne que je me demande si Marvel ne fait pas exprès de ringardiser Spider-Man avec la série Ultimate Spider-Man. Place au premier opus d'une trilogie qui me fait dire que les fans d'Amazing Spider-Man devraient revoir leur classique fissa. C'est parti pour le premier volet de la trilogie de Raimi.

Une réalisation bien pensée ... malgré quelques faux raccords

Oui, le perfect n'existe pas et rétroactivement, ce film possède une très bonne réalisation...avec quelques faux - raccords bien visibles. Je ne vais pas les lister tous mais on peut nommer pêle mêle

La lampe qui se remet en place toute seule dans la chambre de Peter Parker, le problème avec sa main face à Flash.

Cela dit, il y a des incohérences et des faux raccord volontaires, qui renforcent l'aspect héroïque

Comme les cheveux de Mary-Jane qui volent en contre-sens du vent et les références très subtiles à Superman et à l'animé des années 70

Cela dit, la mise en scène de Raimi est tellement bien faite et bien conçu que le reste ne veut rien dire, et qu'on oublie très vite car on y croit à son univers. Mieux encore, Sam Raimi qui est à la base un réalisateur de films d'horreur a gardé certains mécanismes et mise en scène de ce genre de film. Il installe une bonne ambiance et utilise peu de jump-scare afin de rendre le Bouffon Vert menaçant. Sans oublié le Spider-Man en titre qui est vraiment agile. Bien sûr, on ne peut que regretter la scène coupée qui incluait les 2 tours du World Trade Center mais bon, le film se débrouille bien sans. Mais par dessus tout ce sont les personnages qui marquent.

Peter et ses amis

Au niveau des personnages, on a Peter Parker (Tobey Maguire) qui est peu ou prou assez semblable à la bande-dessinée. Oui vous ne rêvez pas. Cette version est beaucoup plus proche du Spider-Man des comics. Il est vrai qu'il parait un peu trop "âgé". Cela dit, c'est aussi le parti pris qu'a posé les personnages de l'animé Spider-Man des années 90, ne pas faire des personnages trop jeunes mais des lycéens afin de rendre un poil plus crédible leur tourment et le sens des devoirs et responsabilités. En plus, il est assez marrant dans ses réactions et tragiques. Sa scène d'entrainement est vraiment classe et marrante et il possède un chouette développement. Ces dialogues au débuts ont un peu moins d'impact maintenant que jadis mais bon. En Spider-Man, il est impressionnant et agile et j'ai bien aimé le fait qu'il pense sa première tenue pour qu'elle soit plus pratique que fonctionnelle. Cela dit, cela conduit à un problème scénaristique que j'évoquerai plus tard.

Mary-Jane Watson (Kirsten Dunst) est comme dans le comic, l'innocente victime à sauver. Cela dit, le film montre bien le paradoxe du personnage; enjouée et fofolle devant les autres, c'est aussi une blessée de la vie à cause de son père. Le triangle amoureux qu'elle forme avec Harry et Peter est assez bien exploité et on sent qu'elle est plus attirée par Peter malgré son caractère de plus en plus secret avec sa double vie que pour Harry qui est en apparence trop lisse.

Harry Osborn (James Franco) est un personnage en apparence lisse, mais qui cache une personnalité tiraillée entre ses amis et la pression maternelle. Frère de cœur de Peter Parker, il est son meilleur confident et aura un bon développement, certes tardif mais bon quand même.

Et ... Norman Osborn / le Bouffon Vert (Willem Dafoe). Norman Osborn quoi ! Déjà la première qualité, l'acteur. Il joue tellement bien que cela en est effrayant. Il est normal que le Bouffon vert de ce film soit dans le top 10 des meilleurs antagonistes des films de super héros. Il joue à merveille la schizophrénie du personnage. Un vrai Docteur Jekyll et Mister Hide. Je l'adore ! C'est mon deuxième personnage préféré. Cela dit...je vais me faire démolir. Oui. Je trouve que le costume du Bouffon Vert a affreusement mal vieilli et est plus kitsh que celui d'Amazing Spider-Man 2. Voilà ! Je l'ai dit ! Son design et celui de son aile volante est très proche du comics mais cela fait kitsh maintenant. Cela dit, ses répliques sont vraiment magistrales dont sa comptine :

Au Clair de la lu-ne, ma p'tie araignée !
Prête moi ta toi-le, pour t'y étrangler !

Quant aux autres personnages, ils sont aussi excellents.

Le n°1 est sans conteste J.Jonah Jameson (J.K Simmons). Le film vaut le détour rien que pour le voir ! Il incarne à merveille le patron colérique du Daily Bugle et attachant par ses réactions et qui se résume à une phrase :

Le monde veut voir Spider-man populaire ? Je vais le rendre impopulaire

Il va s'en dire que son meme est super-célèbre.

Les oncles et tantes de Peter sont eux aussi bien exploités. Oncle Ben (Cliff Robertson) est une bonne figure paternelle et malheureusement, figure sacrifiée. Tante May (Rosemary Harris) est la figure maternelle à poigne comme dans le comics, s'inquiétant plus pour son neveu que pour elle - même (et qui arrive à nous faire rire même dans un lit d’hôpital ! C'est fort !)

Quant aux autres personnages secondaires, ils sont tous mémorables malgré leur relatif temps de présence. Flash Thomson (Joe Manganiello) est plus une brute épaisse que le personnage assez compréhensif d'Amazing mais il est mémorable. Pareil pour Betty Brant (Elizabeth Banks). Le film a permis aussi le caméo de plusieurs acteurs chers à Raimi dont son frère Ted dans le rôle de Hoffman, Bruce Campbell dans le rôle du commentateur ring et Lucy Lawless dans le rôle d'une punk (il s'agit de Xena la guerrière). En dehors d'eux on a l'habituel caméo de Stan Lee mais aussi du catcheur Randy Savage dans le rôle Bone Saw McGraw (l'équivalent de Crusher Hogan le catcheur qui défie Spider-Man dans la bande dessinée). C'est même un trait de caractère de chez Raimi, il ne néglige pas ses personnages, tous ont leur importance quel que soit leur rôle.

Une histoire à couper le souffle

Je n'ai rien à dire par rapport à l'histoire. C'est bien racontée et bien ficelé. On nous présente bien les personnages et les scènes s'enchaînent parfaitement bien. La narration se permet aussi un parallèle avec l'obtention du pouvoir entre Spider-Man et le Bouffon Vert

Spider-Man obtient ses pouvoirs pratiquement au même moment que le Bouffon Vert

Chacun des deux ont obtenu leur pouvoir dans un but et doivent apprendre de leur conséquence. Spider-Man qui l'utilisait pour son profit personnel apprendra durement à l'utiliser pour le bonheur des autres et le Bouffon Vert va l'utiliser pour faire le mal et cela lui sera fatal. Bien évidemment, le scénario du film est un gros raccourci de plusieurs tome de Spider-Man. L'obtention du pouvoir et J.Jonah Jameson reprennent les premiers tomes (Amazing Fantasy 15 et Amazing Spider-Man 1). Le Bouffon Vert celui Amazing Spider-Man 14 et 39 - 40 et la fin est une réécriture d'Amazing 121-122. Et là ou ça devient balèze est que David Koepp (le scénariste) à jouer avec nos attentes avec une scène où on s'attendait à la mort de Mary-Jane mais que finalement non. Cela dit, le scénario lui-même n'est pas exempt de bizarrerie.

Le guichetier par exemple connait l'identité de Spider-Man donc pourquoi il n'a pas pu rapporté au Daily Bugle ? Le jour où Peter Parker s'est fait mordre pourquoi personne n'a étudié l'araignée qui l'a mordu (vu que contrairement à la BD, même après Original Sin, elle a survécu ?). Comment se fait-il que Mary - Jane n'a pas fait le rapprochement plus tôt entre Peter Parker et Spider-Man sachant que ce dernier crie son nom plusieurs fois !

Oui, cela terni un peu le film quand même.

La confirmation du retour en force du genre

Bref, ce film est excellent et a confirmé le retour en force du genre super-héroïque, mis à mal par le pitoyable Batman & Robin. Après un Blade bien fait et un X-Men culte, voici un Spider-Man des familles indémodable et quoique les puristes d'Amazing disent, celui-là est meilleur (cela dit Gwen Stacy d'Amazing est mieux que Mary-Jane) ! Maintenant, plus qu'à attendre une suite (que j'ai vu !).

Version fun de la critique ici

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 408 fois
7 apprécient · 1 n'apprécie pas

Real Cosmic M a ajouté ce film à 38 listes Spider-Man

Autres actions de Real Cosmic M Spider-Man