Advertisement

♪Spider-Man, Spider-Man, comment as tu pu me faire ça♪

Avis sur Spider-Man 3

Avatar Gwimdor
Critique publiée par le

Spider-Man 3, c'est probablement l'une des pires déceptions que j'ai pu voir au cinéma, contrairement à beaucoup je fais parti de ceux qui trouvaient les deux premiers très sympathiques voir par moment même excellents, alors je partais relativement confiant pour le grand final d'une oeuvre de Raimi très satisfaisante.
Et puis ce fut le drame...

Spider-Man 3, c'est probablement l'un des films qui véhicule les pires idéaux, dans lesquels les personnages sont tous au final des sombres connards.

A commencer par le petit filou de Majordome qui a attendu que Peter et Harry s'entretuent, et que tous les pires maux arrivent jeux macabres façon liaisons dangereuses, schizophrénie, amnésie, couteaux, explosifs puis visage défiguré pour dire, " Et au fait, j'ai soigné la plaie de ton père et c'est bien lui qui s'est tué Hein, j'attendais qu'il finisse par une scène sadique du genre "tu veux du mercurochrome sinon, j'en ai en réserve" mais je n'ai pas encore regardé les scènes coupées, je vous tiens au courant. C'est aussi la tante Parker qui selon elle considère que le plus dur c'est de se pardonner à soi même,.
Conseil rapidement suivi par notre Peter qui ne présentera aucune excuse, même avoir foutu une torgne à son ex copine après avoir dansé avec une autre fille pour la rendre jalouse et exploser le visage de son meilleur Ami en lui disant que pour son père, c'était qu'une sombre merde de toute manière.
C'est aussi l'Uncle Ben qui riz jaune ( elle est mauvaise je sais ) , il tient tellement à son épave qu'il préfère prendre le temps de dire à un type armé de rentrer chez lui plutôt que de lui laisser la voiture pour filer plus vite.
C'est l'homme sable qui une fois son pouvoir en marche devient un John Q de l'extrême et qui plutôt que s'en servir pour commettre des vols concis et sans brutalité détruit la moitié de la ville à chaque fois avant de martyriser notre Spider-Man attaché par Venom à coups de poings dévastateurs se considère comme quelqu'un ayant bon fond.
Mais c'est surtout Fucking Tobey Maguire ( et pourtant je l'aime bien le petit Tobey ) offre un récital ignoble, coupe Emo, claquement de doigts, petits pas de danse, clin d'oeil, démarche ringarde et qui joue aussi bien le rebelle que Tom Welling sous l'effet de la Kryptonite rouge. Un supplice et une destruction absolue du personnage pendant une bonne grosse demi heure qui n'en sortira pas indemne, surtout qu'avant ça il était déjà pas très propre sur lui, se rendre compte que l'amnésie de son meilleur pote, ça pouvait pas mieux tomber, embrasser son fantasme de binôme en Science sous les traits de son costume, ou encore tuer quelqu'un de sang froid et attendre que sa Tante s'en réjouisse.
Je passerais sur la mauvaise idée d'utiliser une pléiade de méchants dans un seul film pour au final seulement les effleurer, sur le fait que Mary Jane allume un Harry un peu benêt devenu peintre et cuisinier puis se barrer en courant, j'ai déjà fait suffisamment le tour.

J'ai vécu Spider-Man 3 comme une petite insulte à ce qui avait été construit au préalable, et il fallait bien que je lui rende la monnaie de sa pièce.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1586 fois
42 apprécient · 8 n'apprécient pas

Gwimdor a ajouté ce film à 1 liste Spider-Man 3

Autres actions de Gwimdor Spider-Man 3