Mea culpa

Avis sur Spider-Man : Far From Home

Avatar JéJé fait son Bagou
Critique publiée par le

Inquiète est la tête qui porte une couronne.

Initialement je n'étais pas du tout mais alors pas du tout emballé à l'idée de voir ce film. N'ayant vraiment pas aimé Spider-Man Homecoming et trouvant celui-ci relativement agaçant dans ses présences lors des différents Avengers je n'étais donc pas du tout disposé à lui laisser une autre chance. Pourtant certaines critiques de mes éclaireurs me semblait très tentant et finalement je me suis dit qu'après tout ''il n'y a que les imbéciles qui ne changent jamais d'avis''. C'est ainsi que je suis parti le voir tout en serrant les dents avec beaucoup de crainte et mea culpa j'ai bien apprécié. Attention je ne le trouve pas non plus absolument incroyable mais suffisamment sympathique pour laisser une nouvelle chance à ce Spider-Man. Une note de 6 qui pour moi veut dire beaucoup.

Spiderman Far From Home est un long métrage de Jon Watts également réalisateur d'Homecoming qui vient achever une autres phases du MCU se passant 8 mois après l'épisode d'Avengers Endgame. Il est en charge de conclure l'arc le plus important du MCU, une lourde responsabilité.

L'histoire est d'une simplicité frôlant régulièrement le grotesque dans un genre très tout public qui par moment agace. Néanmoins le récit à la faculté de nous faire voyager dans une Europe plaisante à découvrir. Une première partie assez lente à démarrer concentré principalement sur un humour gras qui tombe souvent à l'eau et la vie amoureuse de Peter, pour finalement laisser place à plus de rythmes à travers des actions pas si spectaculaires que cela mais clairement inventifs via un ennemi hautement sympathique.

Visuellement c'est bien foutu à travers des CGI convaincants. La mise en scène est efficace et dynamique se révélant particulièrement abouti lors de la première confrontation entre Mysterio et Spider-Man. Un affrontement habile et astucieux qui en met plein les mirettes mais ne se poursuit malheureusement pas lors de la confrontation finale qui fait très brouillon. C'est plutôt frustrant car après une première confrontation spectaculaire on était en droit d'en attendre plus où tout autant lors de l'ultime face à face.

Finalement on verra un Spider-Man confronté à une technologie plus poussé avec des drones et un Mysterio incapable de rééditer sa forme de combat et d'illusionniste pour troubler l'homme-araignée, ce qui est fort dommage. Un fort potentiel gâcher.

L'attaque sur Venise et Prague avec les élémentaires de l'eau et du feu sont superbes c'est clairement Mysterio le plus sensationnelle. Je regrette un manque de dommages collatéraux où tout le monde s'en sort à chaque fois sans la moindre blessures, même pas un petit bleue. Les amies de Peter sont là tout du long confrontées à toutes ces péripéties mais ils ne leurs arrivent absolument rien, pire ils ont l'air de s'amuser.

Un film sans la moindre conséquence où on prend tout avec le sourire ce qui bien entendu nuis à la crédibilité du récit.

La composition de Michael Giacchino est plate, aucune musiques marquantes à signaler. Celui ayant eu un Oscar, un Golden Globe ainsi qu'un Emmy pour ses compositions à du réellement se moquer du travail sur ce film. C'est très agaçant qu'avec même des compositeurs de talents le MCU peine à livrer des titres musicaux forts.

Tom Holland sous les traits de Peter Parker prend enfin plus de profondeur et ne s'avère pas que rigolo. Être un peu plus mature lui va mieux. Le récit se centre principalement sur le personnage de peter Parker on y suit son ressentie sur la mort de Stark ainsi que des conséquences et des responsabilités sur la vie d'un super-héros. Un seul point négatif et de taille, Peter semble beaucoup plus se soucier de sa déclaration d'amour envers MJ que de sauver le monde. Les membres de sa classe gravitant autour de Peter sont amusants.

Spider-Man nous fait enfin du Spider-Man! On a enfin droit au sens de l'araignée même si celui-ci est assez mal transposée. Bien qu'il faille attendre la fin du film on peut enfin le voir se balader de building en building tissant sa toile pour se déplacer. Il quitte enfin son costume bionique avec les pattes derrière le dos que je trouve vraiment affreux. Tous ces genres de costumes différents sont assez troublants, on ne sait jamais réellement les capacités qu'il possède. Les phases de combats sont plus impressionnantes que pour homecoming même si je regrette qu'on soit encore loin des propositions d'affrontements spectaculaires de Sam Raimi et de Marc Webb.

Vient enfin mon coup de coeur le personnage de Mystério joué par un Jake Gyllenhaal aussi énorme et charismatique qu'hilarant. Un acteur monstrueux qui nous prend une fois de plus à contre-pied dans un rôle dans lequel on ne l'attendait pas du tout. Chacune de ces apparitions sont fortes, il marque clairement son passage de sa carrure et de sa présence.

On croit en ce personnage, à cette puissance, ce comportement de leader qu'il dégage jusqu'au moment du lever de rideau qui est absolument GÉNIAL!!!

La séquence où Spider-Man confie les lunettes contrôleur de la technologie de Stark à Mysterio partant vivre sa vie d'ado laissant Jake Gyllenhaal seul pour finalement laisser éclater sa véritable personnalité est hilarante à souhait. Clairement ma séquence du film préféré!

Quand je vois toutes les théories sur le Multiverse qui pourrait amener de nombreux nouveaux antagonistes où héros, même l'arrivé des X-Men par cette brèche de ce monde; je me dis qu'il a bien troller son monde le bougre de Mysterio. J'en rigole encore. J'imagine que la pilule à du être dure à avaler pour certains.

Par contre gros what the fuck sur la scène post-générique débile et inutile où on voit la véritable identité de Nick Fury et de Maria Hill.

CONCLUSION:

Spider-Man far from home est un film divertissant venant conclure une autre phase du Marvel Cinematic Universe. Visuellement bien fait avec des effets spéciaux convaincants et un scénario très bancale avec quasi zéro enjeux pris au sérieux. Un Peter Parker incarné par Tom Holland que j'apprécie pour la première fois dans ce rôle. Jake Gyllenhaal est au top j'ai vraiment adoré ce personnage c'est d'ailleurs grandement grâce à lui (et un meilleur travail sur Tom Holland) que j'en viens à noter ce film au-dessus de la moyenne.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 377 fois
29 apprécient · 1 n'apprécie pas

JéJé fait son Bagou a ajouté ce film à 2 listes Spider-Man : Far From Home

Autres actions de JéJé fait son Bagou Spider-Man : Far From Home